Soirée talents Adami Danse / La Fugue en question… – Béatrice Massin / Pierre Rigal – Chaillot

Danse découverte ce soir à Chaillot avec la chorégraphe Béatrice Massin. JL a travaillé avec elle, elle est adorable.

Cinq jeunes danseurs ont grâce à l’ADAMI la possibilité de travailler avec de grands chorégraphes.

Le thème est la fugue… Je ne connaissais pas le travail de Pierre Rigal, nous avons souri car il utilise les mêmes pas que dans le ballet que nous avons vu hier 😉 C’était le seul point commun.

Béatrice Massin nous emporte avec ses danses baroques revisitées, c’est toujours très fluide, des gestes précis qui emportent. J’ai moins aimé la première partie du ballet, les danseurs allongés au sol les uns sur les autres, pas vraiment joli visuellement…

Des noms de danseurs à retenir, on les reverra certainement : Karine Dahouindji, Alizée Duvernois, Marion Jousseaume, Damien Sengulen, Anaïs Vignon. La relève est assurée.

L’abonnement permet d’aller voir ce style de spectacle, je trouve cela vraiment bien.

Le pitch de Chaillot :

Deux chorégraphes passionnants, cinq jeunes interprètes : la soirée Talents Adami Danse 2018 met La Fugue en question… le temps d’un spectacle original composé par Béatrice Massin et Pierre Rigal.

Programme vivifiant, Talents Adami Danse réunit de jeunes danseurs et des chorégraphes en vue. Pour cette édition, cinq interprètes polyvalents vont se lancer dans l’aventure d’un spectacle autour du thème de la fugue. Pour Pierre Rigal, dont la danse se frotte aux influences multiples que sont le sport ou le rock, « il s’agit aussi, plus qu’à l’accoutumée, de transmettre une méthode de création, une grammaire gestuelle, d’emmener ces jeunes gens à traverser les doutes inhérents aux processus de création ». Aux yeux de Béatrice Massin, dont le baroque revisité a fait plus d’une fois le bonheur du public de Chaillot, « le jeune interprète a un panel étendu d’outils, d’écoles qui structurent une véritable réflexion au-delà de la corporalité de son futur métier ». Ils vont donc repenser la fugue. « Je tenterai de retourner le sens premier du terme pour créer un décalage, une distorsion entre tragique et humour… », affirme Pierre Rigal. « Je vais décliner les fondements de l’écriture chorégraphique de la pièce au plus proche des principes d’écriture musicale de la fugue », rebondit Béatrice Massin. La Fugue est également affaire de dialogue.

Tagué:, , , , ,

3 réflexions sur “Soirée talents Adami Danse / La Fugue en question… – Béatrice Massin / Pierre Rigal – Chaillot

  1. manika27 9 novembre 2018 à 14 h 10 min Reply

    ça marche pas très bien en ce moment je voulais aimé ton article mais ça ne valide pas !!!

    Aimé par 1 personne

  2. […] Jeudi 8 # Jour 312 : J’ai reçu un chouette cadeau 🙂 Et nous sommes allés à Chaillot pour une soirée danse jeunes talents. […]

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :