L’année du lion de Deon Meyer

Excellent livre de Deon Meyer.

Parfois il y a des drôles de coïncidences, j’ai emprunté ce livre à la bibliothèque car je lis cet auteur tous les ans 😉 Et donc le sujet du livre est sur le fond le même que dans Mémoire cachée de Fitzek que je viens de lire à savoir une épidémie planétaire. Le parallèle s’arrête là.

Donc Deon Meyer nous plonge dans un monde où 95% de la population a succombé à la fièvre. Les survivants essaient de s’organiser ou pas…

Willem Storm et son fils Nico après de nombreuses péripéties s’installent dans un village et essaient de vivre en communauté.

Willem est assassiné, je ne spoile pas c’est annoncé dès le début. Nico qui raconte son histoire cherche les meurtriers…

Le livre est prenant, l’ambiance est pesante mais tout semble tellement réaliste. Survivre en gardant ses principes, en essayant encore de croire dans la nature humaine, ce n’est pas si simple. La communauté qui se forme autour des Storm est vraiment diverse, ce qui fera sa force.

Le livre est captivant, difficile de le lâcher, la fin est un peu trop rapide c’est le seul bémol.

Vous pouvez le lire sans avoir rien lu de Deon Meyer, ce livre est totalement indépendant, ce n’est pas un polar.

 » J’ai écrit L’Année du Lion avec ferveur. C’est une histoire qui m’a obsédé pendant cinq ans.  » Deon Meyer

 » Chargé d’émotion et d’atmosphère. Il y a des accents du magnifique roman La Route, de Cormac McCarthy, mais L’Année du Lion est encore plus captivant. « The Times

Ils ont tué mon père.
Je les aurai.
Après la Fièvre qui a décimé les neuf dixièmes de la race humaine, mon père, Willem Storm, a fondé Amanzi, une nouvelle colonie, et l’a menée du chaos à l’ordre, de l’obscurité à la lumière, de la famine à l’abondance.
Je suis Nico Storm, formé par Domingo à l’art de tuer.
Je détestais mon père et je le vénérais.
Ils l’ont abattu à Witput, dans notre beau Karoo, en bordure de l’ombre effacée d’un cercle d’irrigation.
Je vais trouver ses tueurs et je le vengerai.
Ce qui suit est mon histoire.

Tagué:, , ,

2 réflexions sur “L’année du lion de Deon Meyer

  1. annjedy 15 juin 2018 à 8 h 55 min Reply

    Je me demande ce que croire en la nature humaine veut dire… cette expression semble signifier qu’être humain implique d’ avoir bon fond… or c’est faut y’a rien de plus faux…

    Aimé par 1 personne

    • mhf le blog 16 juin 2018 à 23 h 10 min Reply

      J’espère quand même que la plupart des Hommes sont bons…

      J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :