L’avare de Molière à L’Odéon

Soirée théâtre avec L’Avare mis en scène par Ludovic Lagarde.

Je ne vous raconte pas L’Avare même si là ça se passe de nos jours avec le texte original qui est carrément moderne, les quelques mots « anciens » sont mis en valeur par les comédiens et ajoutent au comique.

La mise en scène est somptueuse et surprenante, le décor minimaliste fait de sorte de containers ajoute à l’ambiance grippe-sous du propriétaire des lieux.

Laurent Poitrenaux – Harpagon est excellent, tyrannique mais aussi très drôle. Tous les autres sont très bien dans leur rôle. J’ai été happée par le texte, son dynamisme, son actualité.

Nous avons passé une excellente soirée, c’est agréable de voir une belle pièce de théâtre. 🙂

Le pitch du théâtre :

Signé Ludovic Lagarde, voici un Avare de choc, bourreau des autres comme de soi-même, faisant le malheur de ses proches et la joie de ses spectateurs ! Avide autant qu’avare, Harpagon veut à la fois accumuler et retenir.

Et surtout, ne pas consommer. Lagarde nous montre la demeure de son Harpagon quasiment sans mobilier, mais encombrée de containers prêts à être réexpédiés, en vertu de la loi du profit. Toute solidarité, tout lien familial ou social sont solubles dans l’or. Pour Harpagon, la richesse est faite pour disparaître au fond d’un trou noir, sans retour et sans fond, pareil à celui qu’il creuse au fond de son jardin pour y enfouir sa chère cassette.

Tant pis pour les autres – et pour soi-même, car ce trou est aussi une fosse au fond de laquelle l’Avare creuse sa propre tombe… Comment donc en sortir ? Est-ce seulement possible ? Ludovic Lagarde met brillamment en relief les deux faces de L’Avare, sommet de la comédie noire. Comédie, car on n’échappe pas si facilement à la vitalité de la vie (même Harpagon songe à se remarier !). Noire, parce que l’Avare reste incurable : l’or lui tient lieu de corps, et la cassette de dernière demeure… Dès lors, quel avenir un tel homme peut-il laisser à ses enfants ? Et si son monde est bien le nôtre, quel visage voyons-nous dans le sombre miroir qu’il nous tend ?

Tagué:, , , , ,

5 réflexions sur “L’avare de Molière à L’Odéon

  1. Coco 14 juin 2018 à 14 h 29 min Reply

    Merci de l article ,super ,ça m aurait plu d y aller

    Aimé par 1 personne

    • mhf le blog 14 juin 2018 à 23 h 10 min Reply

      On se voit bientôt pour une soirée théâtre aussi 😉

      J'aime

  2. […] 13 # Jour 164 : Soirée théâtre à L’Odéon, superbe mise en scène de ce grand […]

    J'aime

  3. Eva 17 juin 2018 à 9 h 49 min Reply

    Merci ! ce n’est pas toujours une réussite de procéder ainsi avec du Molière ou tout autre classique. Voilà donc une réussite, qui viendra peut-être en Province ? Bon week end, bises

    Aimé par 1 personne

    • mhf le blog 17 juin 2018 à 17 h 26 min Reply

      C’est une création de la Comédie de Reims, ils doivent donc « tourner » 😉

      J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :