4321 de Paul Auster

La bibliothèque de mon comité d’entreprise propose de réserver des livres en ligne puis de venir les chercher à l’accueil…

J’ai donc cliqué sur le nouveau Paul Auster, auteur que j’ai beaucoup aimé il y a quelques années…

Et quand j’ai vu le livre, oup’s : un pavé vraiment, plus de 1000 pages 😉

Je l’ai emporté pour mon congrès, confiante…

En fait j’en suis page 250 et j’abandonne…. Ce n’est pas que ça ne me plaît pas mais je suis perdue.  L’écriture de Paul Auster est très agréable.

C’est l’histoire d’une famille américaine autour de Ferguson pour le moment enfant-ado mais avec 4 scénarios différents suivant les chapitres. Un jour son père est mort, quelques pages plus loin il fait fortune et c’est ainsi pour tous les personnages… Je ne suis pas assez « disponible » en ce moment pour continuer.

Je le reprendrai cet été, il faut le lire d’une traite (ou presque) je crois !

L’avez vous lu ? Qu’en pensez vous ?

Le pitch du livre :

A en croire la légende familiale, le grand-père nommé Isaac Reznikoff quitta un jour à pied sa ville natale de Minsk avec cent roubles cousus dans la doublure de sa veste, passa Varsovie puis Berlin, atteignit Hambourg et s’embarqua sur l’Impératrice de Chine qui franchit l’Atlantique en essuyant plusieurs tempêtes, puis jeta l’ancre dans le port de New York au tout premier jour du XXe siècle. A Ellis Island, par une de ces bifurcations du destin chères à l’auteur, le nouvel arrivant fut rebaptisé Ferguson. Dès lors, en quatre variations biographiques qui se conjuguent, Paul Auster décline les parcours des quatre possibilités du petit-fils de l’immigrant. Quatre trajectoires pour un seul personnage, quatre répliques de Ferguson qui traversent d’un même mouvement l’histoire américaine des fifties et des sixties. Quatre contemporains de Paul Auster lui-même, dont le « maître de Brooklyn » arpente les existences avec l’irrésistible plaisir de raconter qui fait de lui l’un des plus fameux romanciers de notre temps.

Tagué:, , , , ,

4 réflexions sur “4321 de Paul Auster

  1. Laurence 31 mars 2018 à 14 h 44 min Reply

    Donc ça y est tu abandonnes. 😉 Ce livre ressemble à un défi, je crois que je vais le chercher. Bises

    Aimé par 1 personne

    • mhf le blog 1 avril 2018 à 22 h 41 min Reply

      Tu me diras, j’essaierai de m’y remettre cet été 😉

      J'aime

  2. Nanou 7 avril 2018 à 19 h 47 min Reply

    J’en ai entendu parler, il me tente, en général, j’aime bien les livres de Paul Auster. Mais 1000 pages, ça fait peur !

    Aimé par 1 personne

    • mhf le blog 8 avril 2018 à 8 h 23 min Reply

      Je pense qu’il est bien, j’ai lu déjà 250 pages, mais c’est complexe à lire, il faut du calme et du temps …

      J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :