La couleur des sentiments de Kathryn Stockett

Capture d’écran 2010-12-27 à 10.35.38 J’ai terminé « La couleur des sentiments » que m’a prêté Béné, cette nuit…

Je suis partie pour un voyage dans le Mississippi, dans les années 60. Il fallait mieux être blanche, bien mariée et penser comme tout le monde….

Mais Skeeter, bien que blanche, ne rentre pas dans le moule. Elle regarde et voit les femmes noires qui travaillent autour d’elle. Elle a envie de mieux les connaitre, envie de retrouver celle qui l’a élevée et aimé comme sa mère.

Et puis les bonnes Aibileen et Minny sont des femmes noires mais quelle différence, la couleur de peau seulement (et la condition sociale).

La vie ne les a pas épargnées, mais elles sont prêtes à beaucoup plus pour faire évoluer cette société. Le livre a un côté documentaire très intéressant sur l’Amérique des années Kennedy, les descriptions sont très précises. On passe de la joie à la peur aussi bien pour « les noires » que pour « la blanche »….

Quelle société, comment est ce possible ? … Je le sais mais ça me parait tellement incroyable !

J’aime vraiment beaucoup ce livre et c’est à regret que je quitte ces femmes….

Si vous voulez vous faire un petit cadeau pour la bonne année !

Présentation de l’éditeur

Chez les Blancs de Jackson, Mississippi, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine, et qui s’occupent des enfants. On est en 1962, les lois raciales font autorité. En quarante ans de service, Aibileen a appris à tenir sa langue. L’insolente Minny, sa meilleure amie, vient tout juste de se faire renvoyer. Si les choses s’enveniment, elle devra chercher du travail dans une autre ville. Peut-être même s’exiler dans un autre Etat, comme Constantine, qu’on n’a plus revue ici depuis que, pour des raisons inavouables, les Phelan l’ont congédiée. Mais Skeeter, la fille des Phelan, n’est pas comme les autres. De retour à Jackson au terme de ses études, elle s’acharne à découvrir pourquoi Constantine, qui l’a élevée avec amour pendant vingt-deux ans, est partie sans même lui laisser un mot. Une jeune bourgeoise blanche et deux bonnes noires. Personne ne croirait à leur amitié ; moins encore la toléreraient. Pourtant, poussées par une sourde envie de changer les choses, malgré la peur, elles vont unir leurs destins, et en grand secret écrire une histoire bouleversante. Passionnant, drôle, émouvant, La Couleur des sentiments a conquis l’Amérique avec ses personnages inoubliables. Vendu à plus de deux millions d’exemplaires, ce premier roman, véritable phénomène culturel outre-Atlantique, est un pur bonheur de lecture.

Tagué:, , , , ,

Une réflexion sur “La couleur des sentiments de Kathryn Stockett

  1. emma 14 septembre 2011 à 17 h 43 min Reply

    c’est mon cadeau d’anniversaire et un livre de mon été. j’aime le côté lent du sud des Etats Unis qu’on retrouve bien et le thème est très original (enfin plutôt c’est le point de vue des bonnes qui est original).Ils sortent le film qui, selon les critiques, est assez fidèle au livre.

    J’aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :