Le testament syriaque de Barouk Salamé

Image 4Je viens de finir ce "pavé" très intéressant au delà de l'intrigue policière.

C'est un peu un "Da Vinci Code" autour du Coran.

On apprend beaucoup sur l'Islam, l'origine des religions, les causes de l'intégrisme islamiste, les différents "courants"… et tout ceci à Paris si proche de nous.

J'ai eu un peu de mal au départ à suivre tous les personnages, à reconnaitre les "méchants", et c'est assez violent mais on s'attache à la fois au commissaire érudit et au journaliste faussement naïf , à sa voisine algérienne et même à l'agent pakistanaise qui est loin d'être tendre.

La postface est passionnante.


La 4ème de couv : Paul Mesure, journaliste free lance à Paris, est rentré d'Afrique avec
un manuscrit ancien qu'il compte revendre à bon prix. Mais les riches
amateurs de ce genre de relique forment une coterie internationale où
tout se sait, surtout si la nature du document permet de penser qu'il y a
beaucoup d'argent à gagner. C'est alors que les cadavres commencent à
se multiplier autour de Paul, dont ceux de ses meilleurs amis. Qui sont
les auteurs de ces meurtres sanglants ? Pourquoi ce codex indéchiffrable
excite-t-il la convoitise d'agents secrets de différents pays et
d'intégristes algériens ? Apparemment, la véritable valeur de ce
document n'est pas d'ordre commercial. Que contient-il de si inestimable
? le testament de Mahomet ? un proto-Coran ? l'Évangile des Conquêtes ?
Partagés
entre l'inquiétude, la curiosité et le désir de vengeance, Paul et son
amie Sonia louvoient entre des tueurs aux motivations contradictoires et
une police française obligée de s'en remettre au commissaire Sarfaty.
Ce «commissaire-philosophe», étrange personnage un peu décalé, passionné
de culture orientale, est sans doute le seul à pouvoir comprendre ce
qui est en jeu. Pour démêler l'écheveau des crimes provoqués par ce
vieux texte, Sarfaty plonge dans l'univers fascinant des origines de
l'islam, de sa tradition cryptée et de ses énigmes. Mais il ignore
qu'une beauté pakistanaise, aussi brillante qu'implacable, n'hésitera
pas à mettre la France à feu et à sang pour rapporter la précieuse
relique dans son pays.

Barouk Salamé, aventurier et érudit
franco-arabe, aussi familier des philosophies religieuses que des armes
de poing, propose un voyage saisissant aux sources de l'islam, de son
génie, de sa violence, de sa poésie, des conflits qui le traversent et
pèsent sur son avenir. Thriller polyphonique et envoûtant, Le Testament
syriaque s'attaque, sans manichéisme ni angélisme, à «ce qui nous tuera
tous : l'inculture.». Plaidoyer contre l'incompréhension et l'ignorance,
mise en garde contre les préjugés de tous bords, enquête sur la
filiation, toujours inexpliquée de la religion musulmane, ce thriller
explosif, unique en son genre, invite à une réflexion nuancée sur
l'histoire des religions et des civilisations monothéistes. S'il met en
scène des intégristes musulmans violents, Barouk Salamé révèle également
au public français un islam qui tend à la splendeur et au sublime.

Tagué:, , , ,

4 réflexions sur “Le testament syriaque de Barouk Salamé

  1. Ciloubidouille 23 septembre 2010 à 16 h 13 min Reply

    J’ai presque fini l’autre livre, alors je vais pouvoir enchainer par celui là 😀 !

    J’aime

  2. maria-inès 23 septembre 2010 à 19 h 36 min Reply

    dis! tu m’le prêtes? tu m’le prêtes???
    comment ça y en a déjà 3 qui font la queue sur ma table de nuit…

    J’aime

  3. MHF 24 septembre 2010 à 0 h 08 min Reply

    Je le prête à Cécile demain et dès qu’elle l’a fini, je te le passe mais il faudra le mettre en haut de ta pile !

    J’aime

  4. Béné 29 septembre 2010 à 22 h 47 min Reply

    En tout cas ça donne envie de le lire…Mais bon…J’ai au moins 5 ou 6 livres en attente, donc tu peux me mettre tout en bas de la liste!

    J’aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :