Edimbourg express de Alexander McCall Smith

Image 1Je ne sais plus quand j'ai acheté ce livre mais en l'ouvrant je me suis rendu compte qu'il s'agissait d'un tome 2 !

Bon il y a un "si vous avez manqué le début" donc j'ai décidé de le lire quand même.

Je suis un peu déçue. Ce sont des chroniques, un peu dans le style de celles de San Francisco mais sans la même magie.

La vie des habitants d'un petit immeuble d'Edimbourg en Ecosse, un jeune garçon surdoué mais doté d'une mère insupportable, un notaire qui écrit ses mémoires, une jeune femme charmante et son logeur-colocataire détestable, une femme plus agée très cultivée…

Je n'ai pas accroché, chaque personnage est intéressant mais pas très approfondi du fait de la multiplicité des individualités.

J'ai bien aimé les descriptions de l'Ecosse par contre, ce n'est pas souvent que je lis un livre écossais !

Je ne lirai pas le tome 1 ni le 3 d'ailleurs…

Présentation de l'éditeur

La vie poursuit son cours au 44 Scotland Street. Si Pat Macgregor
partage toujours son appartement avec l'insupportable Bruce, les
sentiments qu'elle avait pour lui appartiennent bel et bien au passé.
Pendant que celui-ci se remet d'une rupture et d'un licenciement en
s'admirant devant la glace, la jeune femme, bien décidée à élargir son
horizon, accepte une surprenante invitation… à un pique-nique nudiste !
Un étage plus bas, Bertie, six ans et toujours aussi intelligent, tente
par tous les moyens de s'affranchir de l'implacable programme établi
par sa mère qui, outre le yoga et le saxophone, comprend désormais une
thérapie avec le terrifiant Dr Fairbairn. Etonnamment, c'est peut-être
en la personne de son père qu'il trouvera un allié de taille.

Biographie de l'auteur

Ressortissant britannique né en 1948 au Zimbabwe, où il a, grandi,
Alexander McCall Smith vit aujourd'hui à Edimbourg et exerce les
fonctions de professeur de droit appliqué à la médecine. Il est
internationalement connu pour avoir créé le personnage de la première
femme détective du Botswana, Mma Precious Ramotswe, héroïne d'une série
qui compte déjà huit volumes. Quand il n'écrit pas, Alexander McCall
Smith s'adonne à la musique – il fait partie de « l'Orchestre
épouvantable » – et aux voyages. Il est également l'auteur des aventures
d'Isabel Dalhousie, présidente du Club des philosophes amateurs et de
44 Scotland Street, qui inaugure les « Chroniques d'Edimbourg », un
roman-feuilleton relatant les tribulations d'un immeuble peuplé de
personnages hauts en couleur.

Tagué:,

Une réflexion sur “Edimbourg express de Alexander McCall Smith

  1. Nutella 25 avril 2010 à 23 h 11 min Reply

    J’avais bien aimé le tome 1 (et en avais parlé sur mon blog, c’est peut etre pour ca que tu avais eu envie de le lire non ?). Commencer par le 2 ne m’étonne pas que tu ais moins accroché ! D’un autre coté s’il y a un 3 je ne pense pas que j’achèterai non plus..

    J’aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :