Archives de Tag: Pina Bausch

#365defiphoto – Saison 6 – Semaine #28

Une nouvelle semaine sous le soleil avec des températures acceptables, c’est agréable.

Un spectacle, des amis, un départ en colo, du travail avec un petit goût de vacances et un feu d’artifices.

Ma semaine en image :

Dimanche 7 # Jour 188 : Carte faite de mes petites mains et envoyée à une amie.

Lundi 8 # Jour 189 : Départ en colo, il s’occupera du groupe des 10-13 ans je crois 😉

Mardi 9 # Jour 190 : Soirée danse avec la compagnie de Pina Bausch, je ne suis pas convaincue !

Mercredi 10 # Jour 191 : Garde de ma petite voisine en fin de journée, on a fait des dessins et des puzzles 🙂

Jeudi 11 # Jour 192 : Pique nique pour déjeuner au bureau avant la vague de départ en vacances… Sympa.

Vendredi 12 # Jour 193 : Diner pour prendre des forces avant les 13 et 14 juillet. Première fois pour Audran 🙂

Samedi 13 # Jour 194 : Feu d’artifices Prestatech à Champigny, beau feu, belle journée… Fatiguée 😉

Dimanche repos ! Je vous souhaite une bonne journée.

 

 

Since She – Tanztheater Wuppertal Pina Bausch – Dimitris Papaioannou

Dernier spectacle pour cette saison qui a été vraiment riche.

La compagnie de Pina Bausch pour une création de Dimitris Papaioannou.

C’est je crois la première fois que la compagnie ne danse pas un ballet de Pina Bausch.

Cependant c’est très « pinabauschien » si je puis dire et donc assez hermétique pour moi. Je sais que cela va vous paraitre étrange mais j’ai du mal avec les ballets de Pina Bausch.

Papaioannou lui rend hommage, son ballet est plein de référence au travail de la grande dame. Les danseurs du coup reste dans le même univers. J’imagine que pour eux c’était quand même plein de nouveautés, peut être les quelques pas de danse « grecque » !

Sinon c’est une sorte de théâtre sans parole et légèrement dansé. J’ai bien aimé les jeux de chaises, le danseur avec les tubes-échasses, pour le reste je n’ai pas vraiment compris.

Ce n’est pas ce que je préfère dans la danse mais je suis contente de l’avoir vu 😉

Lire la suite

Play de Sidi Larbi Cherkaoui et Shantala Shivalingappa

Soirée Paris l’été au Lycée Jacques Decour, lieu insolite pour un spectacle de danse… et bien plus….

Scène en extérieur dans la cour du lycée, 2 musiciens, 2 musiciennes, tous chanteurs y compris les 2 danseurs, Shantala et Larbi…

Un fil conducteur sur le jeu qui commence par les échecs avec un focus sur les mains qui ont une place importante pendant tout le spectacle.

De la danse indienne mais pas que, du contemporain, du délire d’artiste, des chants anciens, des chants indiens qui saluent Krishna, un petit tour clin d’oeil avec Aladin.

1h30 vraiment jubilatoire… et la possibilité après le spectacle de discuter avec eux….

Belle soirée Merci Festival Paris l’été.

Lire la suite

Palermo Palermo de Pina Bausch

imageDanse ce soir au théâtre de la ville avec la compagnie Tanztheater Wuppertal qui reprend le ballet de Pina Bausch « Palermo Palermo ».

Alors je sais que vous allez dire que j’exagère mais j’ai trouvé ça long et pénible 😦

3h de spectacle pour au plus 20mn de danse. C’est surtout ça qui est décevant car on devine dans la grande troupe, de bons danseurs mais ils ne s’expriment pas ou vraiment brièvement.

On voit plus un défilé de sketchs (mimés) en solo qui se succèdent. Des clichés sur l’Italie, j’ai eu du mal à trouver l’esthétique de la vie dans la danse comme en parle le programme.

Il y a quelques beaux moments mais vraiment trop brefs. Si vous avez vu ce spectacle, donnez moi votre avis. Je suis consciente de certainement rater quelque chose.

Pina Bausch est au Panthéon de la chorégraphie mais personnellement, ce n’est pas elle que je préfère.

Lire la suite

Cartes postales #69 Le résultat

P1160076Bravo Laurence, premier commentaire pour ce jeu et bonne réponse, je suis ravie de t'envoyer une surprise 😉

Merci Angé, Cathy et Fry de vos tentatives…

Je connaissais Wuppertal car c'est la ville de Pina Bausch, la célèbre danseuse-chorégraphe qui a fondé le célèbre Tanztheater Wuppertal dans la ville en 1976. Le film Pina de Wim Wenders, lui rend hommage ; plusieurs chorégraphies réalisées dans le film sont tournées dans les rues de Wuppertal.

Pour le "train" wikipédia dit : La ville est connue pour son monorail suspendu (Wuppertaler Schwebebahn), inauguré en 1901 d'une longueur de 13 km, circulant principalement au-dessus de la rivière Wupper. Il y a un conducteur (humain). Les rames de deux voitures ne sont pas réversibles et doivent utiliser une boucle pour faire demi-tour aux extrémités.

Voilà vous savez tout 😉

Je suis un peu triste de la baisse des températures et de la disparition du soleil mais bon la semaine va être belle malgré tout… J'espère que pour vous aussi…

Les rêves dansants, sur les pas de Pina Bausch

Capture d’écran 2011-01-10 à 22.32.47 Nous revenons du cinéma où nous avons vu un film-documentaire qui montre les répétitions et la représentation d'un ballet de Pina Bausch : "Kontakthof".

En 2008 la grande chorégraphe allemande a décidé de remonter un ballet avec de jeunes allemands qui n'avaient jamais fait de danse et ne la connaissaient pas spécialement.

Le montage du film est excellent, il nous montre l'évolution de ces ados au cours des répétitions, leurs sentiments, leurs états d'âme. L'un d'eux parle de "danse d'expression", tout est dit.

Le ballet est décortiqué, les assistantes de Pina Bausch sont magnifiques, elles entourent et soutiennent les jeunes avec force et douceur à la fois.

La volonté de tous d'aller au bout, de se dépasser, leur métamorphose font de cette expérience un vrai moment de bonheur. On rêve d'une telle expérience.

Lire la suite