Archives de Tag: Mehdi Idir

La vie scolaire de Grand Corps Malade et Mehdi idir

Film parfait pour un jour de rentrée (quand c’est fini pour nous la rentrée !)

J’y suis allée avec mes garçons et ils ont trouvé que c’était vraiment comme ça dans leur collège 😦  Ils ont bien aimé le film, ont trouvé les dialogues justes, les réflexions ou blagues, c’est du vécu, et ont conclu que les profs d’histoire sont toujours pénibles !

C’est un film sur l’école vue depuis le bureau de la CPE et des surveillants. Ils sont attachants, tout comme les élèves, forcément les moins sages puisqu’ils passent leur temps exclus de leur classe !

Le prof de math est encore motivé, le prof d’histoire n’en peut plus, le prof de sport est déjanté et drôle.

Le film met en avant le jeune Yanis qui pourrait certainement réussir si seulement il trouvait la motivation et un sens à tout cela…

En ce jour de rentrée, bravo aux profs et aux personnels des établissements. Merci de vous occuper de nos enfants. Je ne pourrais vraiment pas faire ce métier, je me demande même si je pourrais être élève.

On sent pendant le film le regard de Grand Corps Malade, de ses textes qui parlent de sa banlieue avec fierté, et il a raison d’être fier de ses origines. Tous les jeunes doivent pouvoir réussir d’où qu’ils viennent et faire ce qu’ils aiment.

Je vous conseille ce film qui interroge sur de nombreux sujets. Et merci de permettre aux « parents » d’avoir un oeil dans les classes.

Lire la suite

Patients de Grand Corps Malade et Mehdi Idir

J’ai profité du Printemps du Cinéma pour aller voir ce film sur l’histoire de Grand Corps Malade que j’aime bien… 😉

Le film relate son accident et toute la rééducation qui a suivi. Quelle patience… Quelle volonté surtout.

On est dans le centre de rééducation avec ces jeunes brisés dans leur vie. J’ai mis cette image car même si Ben (GCM) a le rôle principal, tous les autres, ses potes de galère, ont un rôle tellement important pour lui et pour eux même.

Pablo Pauly, Soufiane Guerrab, Moussa Mansaly, Nailia Harzoune, Franck Falise sont excellent. Le film n’est pas pathos, bien sur ce n’est pas facile de montrer des tétraplégiques, mais je trouve que cela donne une vision juste de la situation de ces jeunes.

Une vie quasi familiale se développe dans le centre, ils ont besoin des uns et des autres pour passer le temps, pour se soutenir, pour rire, pour vivre…  Son courage, le courage de tous est immense. Je trouve ce film vraiment fort et très beau.

Je pensais que GCM avait commencé à écrire à ce moment là mais le film n’en parle pas. Je l’ai vu plusieurs fois sur scène, le combat qu’il a mené est miraculeux. Qu’aurait été sa vie sans son accident, il aurait sans doute été un grand sportif, personne ne le saura jamais… Quelle belle leçon de force.

Je vous conseille ce film et aussi d’écouter Grand Corps Malade, certains de ses textes ont une autre dimension quand on connaît son histoire…

Lire la suite