Archives de Tag: la Grande Halle de La Villette

Shazam Version 2.0.2.1 – Philippe Decouflé / Compagnie DCA – La Villette

Finir la saison avec un spectacle de Decouflé, comme je le disais en sortant de la salle, c’est réjouissant.

J’aime le travail de ce chorégraphe. Cette fois il reprend un ballet plus de 20 ans après et en fait quelque chose de toujours aussi lunaire, intriguant, drôle, et pas fini…. Pas fini pour, on l’espère, pouvoir encore le reprendre…

Dans l’univers de Decouflé entre danse, cirque, mime, vidéo et théâtre (plutôt comique) on ne sait où porter son regard. Il se passe tant de choses sur scène, y compris du côté des excellents musiciens ou même des coulisses sur le bord de scène.

Il y a des danseurs des premières représentations qui ont vieilli mais tiennent parfaitement leur nouveau rôle, des jeunes qui reprennent les rôles plus exigeant physiquement, un passage de relais tout en douceur… Et un hommage en filigrane à Christophe Salengro que l’on n’oublie pas.

Decouflé et la Compagnie DCA, je vous les conseille sans hésiter… Belle soirée assurée.

Lire la suite

Tânia Carvalho et le Ballet national de Marseille à la Grande Halle de la Villette

Dans le cadre du Hors les murs du Théâtre de la Ville nous avons pu voir les 3 ballets de cette soirée de danse.

Premier ballet, Xylographie, 18 danseur.se.s, 3 couleurs de costumes. Pour moi des images d’oiseaux. Les danseur.se.s sont d’une grande maîtrise, le rythme est assez lent et à de nombreux moments, c’est comme un arrêt sur image, comme une peinture sur scène, un tableau. C’est très beau mais onpense que les danseur.se.s pourraient faire tellement plus.

Un solo ensuite As I Could Stay There For Ever, qui ne nous a pas emballé.

Puis One of Four Periods in Time (Ellipsis), des artistes androgynes, excellents, de très belles images, des mouvements du corps de ballet d’une grande fluidité et encore des pauses très picturales.

Le ballet national de Marseille est au coeur de la modernité de la danse contemporaine et nous étonne à chaque présentation.

Lire la suite

#365defiphoto – Saison 9 – Semaine #20

Une semaine riche en création, pas mal de réunion de travail et puis des sorties… Une semaine qui me ressemble.

Ma semaine en images

Dimanche 15 # Jour 135 : Avec l’élan pris la veille, j’ai continué mes bidouillages toute la journée.

Lundi 16 # Jour 136 : Mon petit jardin en souvenir d’Apple

Mardi 17 # Jour 137 : Il y a quelques années, j’avais commencé un travail en papier mâché à l’atelier du mardi. Et je n’avais pas eu le temps de finir, je le reprends avec de nouvelles idées.

Mercredi 18 # Jour 138 : Soirée mix artistique à la Mac avec Singulis et Simul 🙂

Jeudi 19 # Jour 139 : Mon nouveau rosier 🙂

Vendredi 20 # Jour 140 : Soirée danse à la Grande Halle (Je vous en parle très vite)

Samedi 21 # Jour 141 : Chouettes découvertes au Marché de l’art des Lilas… Envie de tester plein de choses 😉

Dimanche, je vais voir ma mère. JL fait un feu à Vitry ce soir si vous êtes dans le coin …

Bonne journée

Anne Teresa de Keersmaeker/ Rosas – Drumming Live – Grande Halle La Villette

Samedi soir nous avons vu à La Villette ce ballet de Anne Teresa de Keersmaeker. Le ballet est de 1998, il s’appelle live maintenant car les musiciens jouent sur scène la musique de Steve Reich qui est à l’origine de cette création.

La danse et la musique sont très liées, elles s’accompagnent, se complètent. C’est à la fois hypnotique, dépouillé, géométrique, saccadé mais en parfaite harmonie. Tout est simple mais puissant au rythme des percussions.

Les danseur.ses restent tout le temps sur scène, iels évoluent partout, soufflent sur les côtés, volent, courent, accompagnent les musiciens. C’est à la fois dispersé et géométrique.

Une chorégraphe reconnue à suivre.

Après le spectacle, nous sommes allés dans le parc de La Villlette qui propose un parcours Lumières. C’est chouette 😉

Lire la suite

Memento Mori & Faun – Sidi Larbi Cherkaoui – La Villette

Danse hier soir à la Grande Halle de la Villette où il fait très chaud mais le spectacle valait bien le déplacement.

J’aime beaucoup le travail de Sidi Larbi Cherkaoui, c’est très varié mais toujours impressionnant de maîtrise. Et aussi très beau.

Memento Mori ou Souviens toi que tu vas mourir nous propose un regard sur le devenir, une dimension spirituelle pour nous encourager à vivre pleinement.

10 danseuses, 10 danseurs du Ballet Royal de Flandres, tous parfaits. Un ensemble dans une ambiance un peu futuriste, un décor de lumières superbe et la musique de Woodkid qui nous emporte dès les premières notes. Les costumes sont aussi très beaux et donnent à l’ensemble toute sa dimension cosmique.

Ce n’est pas très gai mais je me suis laissée complétement emportée et en écrivant ses lignes je suis encore sous la charme de tant de beauté.

La seconde pièce Faun adapté du célèbre Après-midi d’un faune de Ninjinsky, nous l’avions déjà vu au Palais Garnier. C’est un magnifique duo mais beaucoup plus classique.

Après le spectacle nous sommes allés boire un verre avec mes ami-e-s pour pré-fêter mon anniversaire et je les en remercie +++

Lire la suite

Danser Casa – Mourad Merzouki et Kader Attou – La Villette

Danse samedi soir à la Grande Halle de la Villette avec les retrouvailles de 2 chorégraphes à la base hip-hop et que l’on aime bien.

7 danseurs et une danseuse (chez Kader Attou c’est exceptionnel qu’il dirige une femme)

8 danseurs originaires du Maroc (ou pas loin) pour un projet décentralisé.

Chacun a été choisi avec ses techniques particulières et les 2 chorégraphes en ont fait un ballet complet et varié qui retracent toute la  diversité du hip-hop.

J’ai trouvé que l’ensemble ressemblait plus au travail de Kader Attou mais fortement patiné par Mourad Merzouki 😉

Nous étions un peu loin pour voir les détails et je suis ravie de savoir que je vais le revoir à l’automne à la Mac de Créteil 😉

De la danse enthousiasmante à voir aussi en famille.

Lire la suite

Grand Finale – Hofesh Shechter – Théâtre de la Ville

Direction La grande Halle de La Villette ce soir pour un spectacle délocalisé du Théâtre de la Ville.

La salle se prête parfaitement à l’ambiance des ballets de Hofesh Shechter.

Et c’était comme d’habitude grandiose. C’est vraiment Le grand chorégraphe de sa génération.

10 danseurs/ses, 5 ou 6 musiciens sur scène, une partie de la musique composée par le chorégraphe…

Un thème pas facile, un sentiment d’apocalypse, l’ensemble assez sombre mais tellement d’émotions qui font oublier ce monde et mettent en avant le combat à mener.  Des danseurs qui partent dans tous les sens pour se retrouver naturellement, un mur symbole de tant de chose (parfois il gêne un peu la vision de côté mais bon… ) Et puis des clins d’oeil qui font sourire…

Vraiment c’est un superbe spectacle complet, surprenant, original. La musique est excellente, elle nous emmène, nous porte pour admirer la danse.

Je suis à nouveau conquise…

Lire la suite

Genesis de Sidi Larbi Cherkaoui et Yabin Wang à La Villette

Genesis-de-Sidi-Larbi-Cherkaoui-Tezuka-La-grande-Halle-La-Villette-Yabin-Wang-danse-live-afficheDanse ce soir dans cette très belle salle qu’est la Grande Halle de La Villette mais il ne faisait pas chaud !

Création internationale, ce ballet évoque la création, l’évolution et aussi la mort. L’ensemble n’est pas forcément gai mais la danse est superbe.

On ne ressort pas enthousiasmé car le sujet ne s’y prête pas mais cependant tout est parfait. Les danseuses et danseurs sont magnifiques, fluides, tout en rondeur ou en force. Les « cages » de verre mobiles, les lumières, les boules de verre apportent un sentiment à la fois de froideur mais aussi d’infini.

Les danseurs portent (peut être trop longtemps) des blouses blanches de médecin qui laissent peu de place à la légèreté de l’esprit.

La musique live de Olga Wojciechowska mix de piano, de tambour indien, de guitare et de voix sublime le ballet.

Une de mes amies n’a pas accroché, les autres ont aimé et trouvé certains tableaux magnifiques.

Je suis moins sous le charme que pour TeZuKa mais c’était vraiment bien aussi.

Lire la suite