Une joie féroce de Sorj Chalandon

J’aime bien cet auteur principalement pour son livre Le quatrième mur que je vous conseille vivement.

Son nouveau livre est différent de ce qu’il écrit d’habitude.

Cette fois, la guerre est celle que l’on doit mener contre le cancer.

Jeanne, une libraire apprend qu’elle est malade. La vie ne l’a pas épargnée car elle a perdu son enfant malade. Son couple ne résiste pas à la nouvelle de la maladie.

A l’hôpital elle rencontre des amies d’infortune et auprès de ces 3 femmes sa vie évolue doucement.

Au deux tiers du livre, l’histoire bascule, je vous laisse le suspense, c’est surprenant mais réjouissant.

J’ai été happé par la lecture, l’écriture est belle, le style impeccable. Les descriptions de la découverte de la maladie, les réactions des proches et des médecins, les premiers soins, tout est vraiment bien écrit. J’ai pensé à mes amies qui sont passées par là.

Mais le livre n’est pas que le récit autour de la maladie, c’est plutôt la renaissance d’une femme à travers elle, le coup de boost qu’elle découvre en elle pour se battre, pour renaitre.

L’avez vous lu ? Qu’en pensez vous ?

Jeanne est une femme formidable. Tout le monde l’aime, Jeanne.
Libraire, on l’apprécie parce qu’elle écoute et parle peu. Elle a peur de déranger la vie. Pudique, transparente, elle fait du bien aux autres sans rien exiger d’eux. A l’image de Matt, son mari, dont elle connaît chaque regard sans qu’il ne se soit jamais préoccupé du sien.
Jeanne bien élevée, polie par l’épreuve, qui demande pardon à tous et salue jusqu’aux réverbères. Jeanne, qui a passé ses jours à s’excuser est brusquement frappée par le mal. «  Il y a quelque chose  », lui a dit le médecin en découvrant ses examens médicaux. Quelque chose. Pauvre mot. Stupéfaction. Et autour d’elle, tout se fane. Son mari, les autres, sa vie d’avant. En guerre contre ce qui la ronge, elle va prendre les armes. Jamais elle ne s’en serait crue capable. Elle était résignée, la voilà résistante. Jeanne ne murmure plus, ne sourit plus en écoutant les autres. Elle se dresse, gueule, griffe, se bat comme une furie. Elle s’éprend de liberté. Elle découvre l’urgence de vivre, l’insoumission, l’illégalité, le bonheur interdit, une ivresse qu’elle ne soupçonnait pas.
Avec Brigitte la flamboyante, Assia l’écorchée et l’étrange Mélody, trois amies d’affliction, Jeanne la rebelle va détruire le pavillon des cancéreux et élever une joyeuse citadelle.

Tagué:, , ,

6 réflexions sur “Une joie féroce de Sorj Chalandon

  1. Matatoune 15 octobre 2019 à 6 h 48 min Reply

    L’auteur nous avez habitué à un volte face avec le jour d’avant. Dans celui-ci, il bouleverse encore la donne en embarquant son lecteur vers une fable pour montrer que le combat peut être tout aussi difficile lorsqu’il est intérieur mais qu’on peut s’en sortir ! J’ai adoré ce roman ! Et en cette période d’octobre rose, il est d’actualité !

    Aimé par 1 personne

    • mhf le blog 16 octobre 2019 à 18 h 10 min Reply

      Merci de partager ton avis, c’est tout à fait ça 🙂

      J'aime

  2. Catherine 15 octobre 2019 à 7 h 55 min Reply

    une leçon de courage et une belle histoire d’amitié. Effectivement ce livre de Chalandon nous change par rapport aux précédents, mais il est beau aussi

    Aimé par 1 personne

  3. manika27 15 octobre 2019 à 13 h 13 min Reply

    Jamais lu cet auteur et ce texte pourrait me plaire…

    Aimé par 1 personne

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :