L’exception au théâtre de la Contrescarpe

L’exception est une pièce d’après le roman Ruth Klüger « Refus de témoigner », adaptée et mise en scène par Jacky Katu, interprétée par la comédienne Sandra Duca.

Cette pièce est proposée dans le cadre des rendez-vous LAD : 1 livre, 1 adaptation, 1 débat.

Le texte n’est pas facile, ce sont les souvenirs d’une très jeune fille juive déportée avec sa mère.

La comédienne est excellente, elle joue le texte, les messages corporels sont très parlant et le texte est dit de façon poignante mais sans en faire trop non plus.

On imagine l’horreur de ce qu’a vécu cette enfant mais elle arrive par moment à faire glisser quelques sourires au milieu de ces évènements dramatiques. On sent l’espoir et la force de vivre qui l’habitait.

Nous avons pu ensuite en apprendre un peu plus sur l’auteur, sa vie, son livre, sur la création de la pièce.

Et comme le temps s’y prêtait nous avons bu un verre en terrasse en continuant de parler théâtre avec de jeunes comédiens et des moins jeunes 😉

Une amie du conservatoire d’Audran joue également à la Contrescarpe et je l’ai retrouvée.

Merci Miguel-Ange.

La pièce reprendra à la rentrée, je vous tiendrai au courant.

Présentation du théâtre

La pièce « L’EXCEPTION », issue du livre de Ruth Klüger « Refus de témoigner » est un vibrant hommage à Simone Veil.

Elle raconte l’expérience radicale d’une petite fille juive vivant à Vienne. Pendant la guerre, elle est déportée à Auschwitz d’où elle réussit à s’enfuir avec sa mère. Toute la force de ce récit est de nous faire entendre et voir la volonté irrésistible de cette petite fille « exceptionnelle » de ne pas succomber à l’horreur.

Il ne s’agit pas de la représenter sur scène mais de l’éprouver, de la ressentir, en tissant un lien insaisissable entre le spectateur et la comédienne qui incarne le texte avec sobriété et émotion par le biais de son corps qui se débat pour survivre. Si cette relation entre la comédienne et la salle se produit, on pourra dire alors qu’un ange a traversé le plateau.

Une pièce d’énergie, de lucidité et d’indocilité sur une petite fille qui a survécu à la barbarie nazie.

Tagué:, , , ,

2 réflexions sur “L’exception au théâtre de la Contrescarpe

  1. manika27 24 juin 2019 à 18 h 41 min Reply

    Un contexte original j’adore voir des adaptations (surtout ciné) de livres lus.

    Aimé par 1 personne

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :