Là où vivent les peurs de James Siegel

Un polar qui n’en est pas vraiment un car il n’y a pas de police mais il y a du suspense, de la tension, des peurs…

Mon amie Monette me l’a prêté et quand on commence, on ne le lâche plus.

Un couple d’américain va en Colombie pour adopter une petite fille. Ils sont dans le bonheur de cet heureux évènement quand tout dérape. Leur bébé Joëlle n’est pas Joëlle !

Commencent alors pour le couple moultes péripéties.

Retrouvez leur fille, savoir qui sont vraiment le chauffeur et la nounou ? Tout s’enchaîne très vite.

Je ne vous en dis pas plus pour vous laisser la surprise.

Avez vous lu d’autres livres de cet auteur ? J’ai bien envie d’en découvrir davantage.

4ème de couv :

Bogotá. Paul et Joanna Breidbart, couple d’Américains de passage en Colombie, sont au comble de la joie : l’enfant que la nature leur a refusé les attend là, au centre d’adoption. Joelle a un mois. Quelques signatures au bas d’un dossier, et la famille Breidbart peut s’enorgueillir d’un gazouillant nouveau membre.

Quelques jours plus tard, pourtant, tout déraille. De retour à leur hôtel après quelques heures d’absence, le bébé qu’ils récupèrent chez la nourrice semble différent. Est-ce vraiment Joelle ? Pour Paul, c’est le début d’une terrible descente aux enfers : dans ce pays sans loi, la vérité a parfois le goût du sang…

Tagué:, , ,

2 réflexions sur “Là où vivent les peurs de James Siegel

  1. Corinne 12 mars 2019 à 19 h 08 min Reply

    Très tentant…

    Aimé par 1 personne

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :