Arctique d’Anne-Cécile Vandalem à L’Odéon

Soirée théâtre mercredi pour ce début d’année invités par des amis 🙂

Spectacle futuriste présenté Salle Berthier de l’Odéon, produit par Das Fräulein (Kompanie).

Anne-Cécile Vandalem nous propose une mise en scène très originale en mêlant théâtre et vidéo nous permettant de voir ce qui se passe derrière la scène. Et c’est super bien fait.

La scène se passe dans la salle de bal d’un navire de luxe, mais grâce à la vidéo on est aussi sur le pont du paquebot, dans la salle radio ou dans les couloirs.

On suit un cinéaste/journaliste, une ancienne ministre, la femme d’un industriel et d’autres personnes qui semblent liées par un évènement ayant eu lieu 10 ans auparavant.  Ah oui on est en 2025, le réchauffement climatique a fait son oeuvre, le bateau doit aller au Groenland… Une militant écologiste a été assassinée sur ce même bateau.

L’histoire est assez complexe, c’est un peu une ambiance Agatha Christie, on cherche le « méchant » ! Il y a un peu de terrorisme écologique, de politique, d’histoire de coeur, une bonne dose d’humour aussi malgré tout.

Il y a un petit orchestre en fond de scène qui donne aussi une ambiance particulière. Les lumières sont plus que tamisées, il y a de la fumée, il fait nuit dehors et donc dans la vidéo… Pour le coup cela fait penser à l’univers de David Lynch. La bande son est superbe.

Tout cela est très bien fait, les comédiens sont excellents, par moment ça part un peu dans tous les sens, un ours passe sur scène par exemple !

La pièce a déjà été présentée à Bruxelles puis à Avignon. J’imagine une tournée, si vous avez l’occasion, je vous la conseille.

Le pitch du théâtre (pas très représentatif je trouve)

Nous sommes en 2025. Demain a déjà commencé. Le réchauffement climatique a fait du Groenland le dernier Eldorado. Libérées par la fonte de la calotte glaciaire, ses formidables réserves d’uranium, de terres rares, de gaz et de pétrole aiguisent les appétits.
À bord de l’Arctic Serenity, ancien navire de croisière remorqué vers l’île pour y être transformé en hôtel de luxe, quelques passagers clandestins se sont glissés dans l’espoir de fuir une Europe ravagée par les guerres. Mais le remorqueur abandonne l’Arctic Serenity dans les eaux internationales.
Dès lors, rien ne se passe comme prévu. Aux sons d’un mystérieux orchestre, les émigrants du vieux monde partent à la dérive…
Comédie futuriste, Arctique, comme Tristesses (le précédent spectacle d’Anne-Cécile Vandalem situé dans un Danemark imaginaire, et qui fut présenté la saison passée à l’Odéon), est à la fois un polar nordique et un thriller politique. Un contrepoint virtuose de théâtre et de vidéo expose les multiples
facettes d’un huis-clos maritime à rebondissements, avec vengeances, secrets brusquement dévoilés, personnages à double ou triple fond, surgissements de spectres et renversements d’alliances, qui tient en haleine tout en élargissant les perspectives.

Tagué:, , , ,

5 réflexions sur “Arctique d’Anne-Cécile Vandalem à L’Odéon

  1. corneliaonline 18 janvier 2019 à 10 h 23 min Reply

    Merci pour ta chronique ! Je viens de prendre des billets pour ce spectacle ! J’ai hâte de le voir.

    Aimé par 1 personne

  2. manika27 18 janvier 2019 à 17 h 12 min Reply

    Merci pour cette présentation intéressant sans aucun doutée par sa mise en scène originale. bon weekend

    Aimé par 1 personne

  3. […] 16 # Jour 16 : Soirée théâtre à l’Odéon : Arctique une pièce vraiment […]

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :