Soeurs de Bernard Minier

Si vous avez lu les précédentes aventures de l’attachant capitaine Martin Servaz, prévoyez du temps quand vous commencez le livre car on ne peut plus le lâcher ! Contente de le retrouver 😉

L’enquête cette fois se joue à 25 ans d’intervalle.

1993 : 2 jeunes femmes sont assassinées et revêtues de robes de communiantes. Servaz tout jeune est dans l’équipe qui enquête.

2018 : la femme de l’écrivain qui avait décrit dans un de ces livres la scène du meurtre de 1993, est assassinée habillée en communiante. Servaz est chargé de l’enquête.

Il n’a pas oublié ses vieux pressentiments …

Je ne vous en dis pas plus… Suspense. C’est du bon Minier 😉

A lire plutôt dans l’ordre les polars de Bernard Minier sauf Une putain d’histoire qui est à part (et pas le meilleur pour moi).

4ème de couv :

Pauvres âmes déchues.
Il a fallu que je vous tue…

Mai 1993. Deux sœurs, Alice, 20 ans, et Ambre, 21 ans, sont retrouvées mortes en bordure de Garonne. Vêtues de robes de communiantes, elles se font face, attachées à deux troncs d’arbres.

Le jeune Martin Servaz, qui vient d’intégrer la PJ de Toulouse, participe à sa première enquête. Très vite, il s’intéresse à Erik Lang, célèbre auteur de romans policiers à l’œuvre aussi cruelle que dérangeante.

Les deux sœurs n’étaient-elles pas ses fans ? L’un de ses plus grands succès ne s’appelle-t-il pas La Communiante ?… L’affaire connaît un dénouement inattendu et violent, laissant Servaz rongé par le doute : dans cette enquête, estime-t-il, une pièce manque, une pièce essentielle.

Février 2018. Par une nuit glaciale, l’écrivain Erik Lang découvre sa femme assassinée… elle aussi vêtue en communiante. Vingt-cinq ans après le double crime, Martin Servaz est rattrapé par l’affaire. Le choc réveille ses premières craintes. Jusqu’à l’obsession.

Une épouse, deux sœurs, trois communiantes… et si l’enquête de 1993 s’était trompée de coupable ?

Pour Servaz, le passé, en resurgissant, va se transformer en cauchemar. Un cauchemar écrit à l’encre noire.

Peur, soumission, mensonges, manipulation

Tagué:, , ,

5 réflexions sur “Soeurs de Bernard Minier

  1. Matatoune 7 juillet 2018 à 8 h 15 min Reply

    Moi je le garde pour les prochaines vagues de canicule pour que même suante et dégoulinante, j’en sois glacée d’effroi !

    Aimé par 1 personne

    • mhf le blog 7 juillet 2018 à 8 h 21 min Reply

      Tu peux le lire tout de suite il est moins « glaçant » que les précédents 😉

      J'aime

  2. manika27 7 juillet 2018 à 15 h 01 min Reply

    Ma liste est prête pour cet été mais il faudrait que je lise cet auteur à l’occasion j’ai quelques titres dans ma liseuse.

    Aimé par 1 personne

  3. […] 1er juillet # Jour 182 : Dimanche lecture puis soirée avec Benjamin et Melvil 🙂 Trop […]

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :