Trois sacres de Sylvain Groud au 13ème Art

Spectacle conçu par Sylvain Groud dansé par lui même en compagnie de Bérénice Bejo.

Merci BipCom pour l’invitation.

Un joli duo porté par la danse superbe de Sylvain Groud et les pas débutants de Bérénice Bejo qui tient parfaitement sa place.

La musique très présente joue un vrai rôle dans le ballet et les mots dit par Bérénice nous transportent dans cette rencontre et la fusion des sentiments.

Le ballet dure 1 heure mais c’est intense.

Seul bémol, la scène est au niveau des premiers rangs et sans recul, on ne voit pas bien derrière les têtes des rangs devant 😦

Ils dansent toute la semaine prochaine, tout est sur le site du 13ème Art

Le pitch du théâtre :

À la faveur d’un renversement, le corps masculin est présenté au regard d’une femme. Trois Sacres éprouve les mécanismes d’attraction, donne la parole au désir féminin. Servi par la force d’un triptyque: la musique tellurique du Sacre du Printemps, la voix contemporaine d’auteures et le corps en mouvement au plateau, Trois Sacres est une dualité bouleversante et charnelle portée par la comédienne et le chorégraphe.

Comme dans un rêve, Bérénice Bejo est là sur scène. Sur le Sacre, l’actrice dit à haute voix des textes explorant les vertiges de l’amour, tandis que Sylvain Groud danse les étapes d’un désir mystérieux. Bérénice Bejo le rejoint et danse avec la fragilité et la grâce des premiers pas. Tout au long des trois actes, le couple inédit interroge les obscurités contradictoires du désir: pulsions et attractions, colères et jouissances, excitation et lassitude. Ils interrogent l’attraction irrépressible, le côte-à-côte intime et l’union fusionnelle, renaissance du « deux » en lieu et place du sacrifice.

Trois pulsions, Trois Sacres donc.

Chorégraphie Sylvain Groud / Interprétation Bérénice Bejo et Sylvain Groud

Musique Le Sacre du Printemps, Igor Stravinski

Libres adaptations de textes choisis

Anne Bert, L’Eau à la bouche, Éditions Numeriklivres, Françoise Simpère, Des Désirs et des hommes, Éditions Blanche Olivier et Christine Walter, La Divine Primitive, Éditions Unicités Création lumière Michaël Dez

Tagué:, , , ,

7 réflexions sur “Trois sacres de Sylvain Groud au 13ème Art

  1. manika27 24 février 2018 à 13 h 34 min Reply

    Original ce spectacle avec un pro et une quasi débutante émouvant sans doute.

    Aimé par 1 personne

  2. Loren 24 février 2018 à 17 h 08 min Reply

    J’aime beaucoup Bérénice Bejo Je me renseigne Merci

    Aimé par 1 personne

  3. […] 23 # Jour 54 : Visite de l’expo Moma à la FLV et spectacle de danse… Les jours se suivent et ne se ressemblent pas […]

    J'aime

  4. Coco 25 février 2018 à 18 h 02 min Reply

    Merci pour l article ,je ne connaissais que l actrice

    Aimé par 1 personne

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :