Les inséparables au théâtre Hébertot

Soirée théâtre ce soir grâce à l’invitation de Xavier.

Le théâtre Hébertot, bd des Batignolles qui a une belle programmation et cette fois encore nous avons vu une belle pièce.

Les inséparables de Stephan Archinard et François Prévôt-Leygonie, adaptée et mise en scène par Ladislas Chollat.

L’histoire est vraiment originale.

Le décor est un atelier d’artiste avec mezzanine donnant sur Montparnasse, il est très chouette.

On découvre Gabriel, artiste peintre (Didier Bourdon) avec son galériste (Thierry Frémont) et son fils (Pierre-Yves Bon) dans cet atelier qui vient de lui être légué. L’ambiance n’est cependant pas à la fête…

En parallèle on suit également Samuel avec sa maîtresse (Valérie Karsenti) et sa fille (Elise Diamant)…

Je ne vous raconte pas 😉

Le texte est vraiment intéressant, les acteurs/trices le portent bien.

Ils jouent jusqu’en mai, toutes les infos sur le site du théâtre Hébertot.

Gabriel Orsini est un peintre renommé en pleine crise existentielle. Dans sa vie, tout fout le camp : faute d’inspiration, il ne peint plus depuis des lustres, malgré le soutien sans faille de Maxime, son fidèle galeriste. Il ne supporte plus sa compagne Célia, qu’il juge trop attentive. Il en veut aussi terriblement à Abel, son fils unique né d’un premier mariage désastreux, d’être devenu trader à New-York… suivant ainsi la voie de Samuel Orsini, le grand-père banquier de Gabriel. Né de père inconnu, et orphelin de mère, Gabriel a été élevé par Samuel, un grand-père austère et implacable, à qui il a toujours voué une haine sans limite.

Or, à la veille de ses 50 ans, qu’il s’apprête à ne surtout pas fêter, Gabriel reçoit un cadeau inattendu de la part d’une mystérieuse inconnue : un magnifique duplex entre Montparnasse et Saint-Germain des Prés.
Comme il passe la porte de cet atelier d’artiste hors du commun, Gabriel, accompagné de son galeriste Maxime et de son fils Abel, est aussitôt ébloui par la lumière. Mais ce qu’il ignore encore, c’est que cette lumière vient de son passé et qu’il s’apprête à remonter le temps…

 

Tagué:, , , , ,

Une réflexion sur “Les inséparables au théâtre Hébertot

  1. […] 15 # Jour 46 : Chouette pièce, jolie surprise…. Les inséparables au théâtre […]

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :