Jusqu’à ce que la mort nous unisse de Karine Giebel

giebelmortUn polar tranquille pour vous cette semaine. Il y a un mort au départ mais on ne sait pas s’il s’agit d’un accident ou comme le crois son meilleur ami d’un meurtre. Alors il enquête avec l’aide d’une jeune gendarme fraîchement débarquée dans la montagne.

Les descriptions des paysages sont grandioses, les personnages attachants, l’intrigue est assez lente sauf dans les 100 dernières pages mais ce n’est pas gênant.

L’écriture est facile et on n’a pas envie de lâcher le livre avant de tout savoir.

C’est tout à fait le style de livre que j’aime pour me changer les idées simplement.

Je participe avec cette lecture au défi de Virginie B que vous pouvez retrouver cette semaine ici.

De la même auteure (ça fait bizarre mais …) je vous conseille Juste une ombre et Meurtres pour rédemption que j’ai beaucoup aimé. Les 2 sont très différents mais vraiment prenant.

Vincent est guide de haute montagne dans le Mercantour. Il vit retranché dans la solitude depuis que sa femme l’a quitté, cinq ans plus tôt, sans aucune explication. Un souvenir toxique, à l’image de l’ancolie, fleur somptueuse dont la brûlure est intolérable. Le seul remède qu’il a trouvé pour dépasser cette trahison est d’entretenir une réputation de Don Juan. Mais lorsqu’une jeune femme plus fragile que les autres se suicide peu après leur rupture, Vincent est sous le choc, et se marginalise encore davantage.

Seule Servane, une nouvelle recrue de la gendarmerie fraîchement mutée dans la région, ne lui tourne pas le dos et parvient à pénétrer son univers. Fascinée par la montagne, elle lui demande de l’initier à ce milieu rude mais passionnant. Peu à peu, dans ces grands espaces et cette nature grandiose, les deux êtres solitaires vont se lier d’une amitié profonde…

Mais la montagne sait aussi se montrer cruelle : le meilleur ami de Vincent est retrouvé mort au fond d’un ravin. Aux yeux de tous, un accident tragique, banal. Pourtant, le guide refuse de croire qu’il s’agit d’une chute mortelle, d’autant plus qu’il commence à recevoir, au compte-gouttes, de mystérieux messages anonymes semblant vouloir le mettre sur la piste du ou des assassins.

Secondé par Servane, Vincent se lance alors dans sa propre enquête, mais il est loin d’imaginer l’horreur de ce qu’ils vont mettre au jour : des secrets qui, peut-être, auraient dû rester enfouis au plus profond de cette vallée d’apparence si paisible…

Tagué:, , , ,

10 réflexions sur “Jusqu’à ce que la mort nous unisse de Karine Giebel

  1. Le journal de Chrys 7 juin 2014 à 9 h 10 min Reply

    Le style de bouquin que j’aime. Cela divertit et déconnecte.
    Oui ça me ferait du bien aussi!

    J'aime

  2. stellarosemary 7 juin 2014 à 11 h 16 min Reply

    Hello! Ce livre va partir avec moi en vacances! Merci pour cette jolie découverte!!! bises

    J'aime

  3. cathylaraleuse 7 juin 2014 à 13 h 31 min Reply

    Je n’ai jamais voulu lire Karine Giebel pour la seule raison que ses livres sont parait-il assez trash. J’en ai même gagné un que j’ai revendu. Je passe mon tour je suis trop sensible 🙂

    J'aime

    • mhf le blog 7 juin 2014 à 17 h 28 min Reply

      Celui là ne fait pas peur comparé à certains que tu as pu lire et les personnages sont attachants…

      J'aime

  4. Alice 8 juin 2014 à 11 h 28 min Reply

    Karine Giebel est très efficace c’est vrai. Celui là je ne l’ai pass encore lu, je me le garde pour les grandes vacances alors.

    J'aime

  5. Virginie B 8 juin 2014 à 19 h 47 min Reply

    il me tente bien parce que j’adore la montagne…

    J'aime

    • mhf le blog 9 juin 2014 à 8 h 26 min Reply

      Je pense qu’il devrait te plaire encore plus alors

      J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :