Torturez l’artiste de Joey Goebel

Image 11Faut il souffrir et être profondément malheureux pour créer ?

Les grands artistes ont ils souffert plus que la moyenne, ont ils sombré dans la solitude et le désespoir !

Un certain nombre effectivement, surtout ceux qui n'ont été reconnu qu'après leur mort.

Ce roman part de ce postulat et donc des riches américains ambitieux imaginent "créer" des meilleurs artistes en influençant leur vie.

Drôle d'idée pour ce roman un peu ovni !

L'écriture est rock, la critique de la consommation de l'art américaine correspond à ce que j'imagine, les personnages sont sommes toutes attachants.

J'ai bien aimé ce livre un peu inclassable.

L'auteur est jeune, il est dit qu'il est musicien mais je n'ai rien trouvé sur le net, vous le connaissez ?

Présentation de l'éditeur
Manque d'inspiration, triomphe du
divertissement commercial : il y a quelque chose de pourri au royaume
de la culture U.S. C'est du moins ce qui motive la création de la
Nouvelle Renaissance, une académie destinée à former des enfants
prodiges aux carrières d'artistes. Mais il n'est pas d'art sans
souffrance. Cela, le petit Vincent va vite le comprendre au contact de
Harlan, son manager et désormais bourreau, dont la fonction principale
est de parsemer sa vie d'expériences désastreuses censées stimuler sa
créativité. De désillusions en échecs inexpliqués, Vincent voit son
talent croître… et sa vie sombrer. Un même combat réunit dès lors
l'artiste et son art : la survie de l'exception, menacée par le pouvoir
vampirisant de l'argent et de la facilité.

Biographie de l'auteur
Né en 1980 dans le
Kentucky, Joey Goebel a été chanteur au sein de groupes punk et
critique musical avant de se consacrer à la littérature. Torturez
l'artiste ! l'impose comme l'une des figures montantes de la
littérature américaine. Son dernier roman, The Anomalies, a paru aux
éditions Héloïse d'Ormesson (2009).

Tagué:, ,

3 réflexions sur “Torturez l’artiste de Joey Goebel

  1. lolo 26 août 2009 à 22 h 09 min Reply

    moi qui cherchais justement un nouveau bouquin pour occuper mes courtes journées ;-))) Merci m’dame !

    J’aime

  2. isatagada 27 août 2009 à 13 h 45 min Reply

    Tu me le prêtes ? j’ai fini La vague et Paul Auster. Pas drôle ces scènes de tortures à la fin déjà. Mais comme j’ai enchaine derrière avec Tarantino (du gore pas drôle mais … drôle… avec un Goebel aussi tiens ! arf, pas drôle non plus, désolée), je suis prête pour celui là !
    Pour en savoir un peu plus sur J. Goebel : http://disturb.org/Joe_Goebel_fr.html
    Son 1er groupe s’appelait The Mullets (3 disques) et le second (1 disque) The Novembrist.
    Vala !

    J’aime

  3. Anne 27 août 2009 à 15 h 28 min Reply

    Moi aussi j’ai aimé…

    J’aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :