Archives de Tag: Luchini

#365defiphoto – Saison 6 – Semaine #43

Une semaine qui me ressemble même si je n’ai pas été inspirée chaque jour par ma photo (parfois je me rends compte dans la soirée que j’ai oublié !)

J’ai lu un excellent livre : Loin de Alexis Michalik que je vous recommande vivement 😉

Ma semaine en image :

Dimanche 20 # Jour 293 : Ciné du week-end, Alice et le maire, j’ai bien aimé. Dîner avec tout mon monde à la maison 🙂

Lundi 21 # Jour 294 : Une journée travail sans rien de particulier, ça m’arrive aussi 😉 Photo de ma rue le soir !

Mardi 22 # jour 295 : Cadeau de Kube, tout ce que j’aime 🙂

Mercredi 23 # Jour 296 : Après midi avec ma mère : bricolage, courses, rdv médicaux…

Jeudi 24 # Jour 297 : Mon bureau le soir, je n’ai pas fait d’heure sup, je suis juste repassée devant dans la soirée !

Vendredi 25 # Jour 298 : Soirée concert #edendahotour à la Mac de Créteil… Trop trop bien 🙂

Samedi 26 # Jour 299 : Un film grave et dur de Ken Loach, superbement filmé, sujet bien traité… Dans quelle société vit on ? 😦

Une belle semaine encore. Aujourd’hui nous allons à le campagne chez ma belle mère. Je vous souhaite un bon dimanche.

Et votre semaine elle était comment ? Racontez moi un bon moment …

Alice et le maire de Nicolas Pariser

J’avais envie de voir ce film pour son côté politique et pour Luchini que j’aime bien.

Et je ne suis pas déçue, il tient parfaitement ce rôle de maire disons en fin de carrière.

Anaïs Demoustier en intello conseillère en idées est très bien aussi.

Le film nous montre une infime partie des coulisses d’une grande mairie, quelques intrigues politiques, des projets qui ne servent qu’à faire parler, pas à avancer vraiment.

Les rouages de l’administration entre les fonctionnaires et les élus, les jalousies, le dévouement de certains.

La relation qui se tisse entre Alice et Paul le maire est intéressante.

Je crois que doucement, à petite dose, on peut faire avancer les choses de l’intérieur, même si aujourd’hui l’échiquier politique est en charpie et que je suis très inquiète quant au résultat des prochaines élections municipales… Mais c’est un autre sujet.

Un film agréable que vous pourrez regarder à la télé quand il passera.

Lire la suite

Ma Loute de Bruno Dumont

374140Je suis allée voir ce film y a déjà une semaine mais je n’avais pas eu le temps de vous en parler…

Peut être car je ne sais pas trop quoi en penser !

C’est un film particulier 😉

On est en 1910, une famille de bourgeois passe l’été sur la côte d’Opale. De mystérieuses disparitions font craindre le pire. Le policier chargé de l’enquête semble dépassé !

En parallèle, une histoire d’amour débute entre la fille de famille et un jeune pêcheur.

Fabrice Luchini est drôle mais presque ridicule, Juliette Binoche surjoue la bourgeoise disjonctée… La critique de la société est acerbe mais je n’ai pas bien saisi où le réalisateur veut en venir. Et j’ai trouvé le film un peu long au final.

Bruno Dumont a également réalisé « P’tit Quinquin » c’est dans la même veine, un peu particulier quand même !

L’avez vous vu ? Qu’en avez vous pensé ? Lire la suite

Gemma Bovery de Anne Fontaine

gemmaCiné hier soir avec JL et une Marie sur 2 😉

Et quel bonheur de voir Fabrice Luchini nous ravir avec Flaubert.

Je suis bon public en ce moment tous les films me plaisent 🙂

Celui-ci est léger mais réjouissant quand on aime Emma Bovary, la Normandie, Luchini et l’humour anglais…

J’avais déjà vu Gemma Arterton dans Tamara Drewe de Stephen Frears où elle joue un peu le même rôle, disons celui d’affoler les hommes !

Luchini est excellent, s’il n’est pas Mme Bovary, il est Flaubert… J’adore.

Et le pain semble tellement bon.

J’ai passé un bon moment, mon amie AM aussi et c’est bien là le principal. JL a également bien aimé. Lire la suite

Alceste à bicyclette de Philippe Le Guay

Capture d’écran 2013-02-10 à 22.20.39J'adore Luchini déclamant des vers et donc ce film ne peut que me séduire… Il est Alceste, le misanthrope, il le joue et le vit.

Les scènes de répétition sont jubilatoires, Molière est présent sur l'île de Ré par la magie des 2 comédiens. La façon de dire les alexandrins, le jeu Alceste/Philinte qui s’entremêle du jeu Luchini/Wilson, les rivalités, les complicités d'acteur, tout est fort.

Le scénario autour est un peu faible, les seconds rôles n'ont que peu d'interêt mais l'ensemble est drôle, enlevé et toute la modernité du texte classique nous transporte.

Je vous recommande ce film comme une leçon de théâtre.

 

Lire la suite

Dans la maison de François Ozon

Capture d’écran 2012-11-05 à 21.25.42Ciné de fin de journée qu'une amie m'avait conseillé.

Un film trouble, où l'on ne sais pas bien au final qui manipule qui et inversement. Je ne vous donne pas mon explication pour vous laisser le plaisir de la découverte.

Fabrice Luchini est excellent, plus calme qu'à son habitude et excellent en prof désabusé qui retrouve le goût de la découverte. Le jeune Ernst Umhauer a un sourire ambigu à souhait pour le rôle. Kristin Scott Thomas et Emmanuelle Seigner en femme que tout oppose sont chacune convaincante.

L’intérêt du scénario (tiré d'une pièce de théâtre de Juan Mayorga) vient de l’ambiguïté entre imaginaire et réalité. Le spectateur peut imaginer l'histoire qu'il veut, devenir acteur en quelque sorte et c'est pour moi toute la force du film.

Lire la suite