Archives de Tag: Gianrico Carofiglio

L’été froid de Gianrico Carofiglio

J’ai découvert cet auteur italien l’an passé grâce au Editions Slatkine et Cie et je viens de recevoir son nouveau roman traduit de l’italien. Merci Slatkine, j’ai bien aimé ce livre sur la mafia italienne, à la façon de la série Gomorra.

En 1992 à Bari, le fils d’un chef de clan est enlevé alors que sévit une guerre entre les différents groupes.

C’est la maréchal Fenoglio qui est chargé de l’enquête. Il connait bien sa ville et tous les clans.

Le livre est divisé en 2 parties, tout d’abord, un long récit des pratiques mafieuses puis l’enquête sur la disparition de l’enfant.

Le tout dans l’actualité italienne de l’époque avec les attentats contre les juges.

L’auteur est un magistrat qui connait donc parfaitement les rouages de la mafia. L’écriture est précise, le « flic » analyse tout et est très mesuré et précautionneux.

Une lecture intéressante, un bon polar aussi.

C’est très différent de son livre que j’ai lu l’an dernier Trois heures du matin, c’est un auteur que je vous recommande. Le connaissez vous ?

Lire la suite

Trois heures du matin de Gianrico Carofiglio

Nous pouvons toujours lire, et donc partager nos lectures.

Ce week-end j’étais donc à Marseille avec 2 italiens, un père et son fils de 17 ans qui découvre la ville mais surtout se découvre l’un l’autre…

Antonio le fil est malade depuis quelques années, il prend des médicaments qui le soulage. Il vient avec son père à Marseille pour revoir le médecin. Celui-ci propose, afin de voir s’il est guéri qu’il ne dorme pas pendant 2 jours. Si tout se passe bien c’est qu’il est guéri !

Les deux hommes vont se découvrir, se raconter. Ils ne se parlaient guère depuis des années et ses moments hors du temps, partagés seront pour Antonio comme un voyage initiatique. C’est Antonio qui raconte l’histoire des années après…

L’écriture est agréable, le thème plus rare sur les relations père-fils est plein d’émotions, de tendresse. L’importance du dialogue avec son enfant est au coeur des pages, les non-dits blessent involontairement.

Le voyage, la découverte d’une ville, d’un monde, de la vie de ses parents sont pour Antonio un merveilleux cadeau pour entrer dans le monde adulte.

Un agréable moment de lecture, merci aux Editions Slatkine et Cie pour cette découverte.

Lire la suite