Candide de Voltaire à l’Espace Cardin

Dans le cadre de notre abonnement au Théâtre de la Ville, nous avons vu vendredi soir le Candide mis en scène par Arnaud Meunier.

C’est une création haute en couleur qui nous vient de St Etienne.

On retrouve avec plaisir ce texte de Voltaire, vision que j’avais oubliée depuis l’école (je ne sais plus en quelle classe je l’avais étudié). La mise en scène est dynamique mais finalement assez académique privilégiant l’humour dans le meilleur des mondes en cultivant notre jardin 😉

Les jeunes comédien.ne.s sont bons, ils sont en même temps narrateurs ce qui renforcent le côté « livre » du texte. Arnaud Meunier s’est inspiré de la BD de Joann Sfar pour son adaptation.

Les costumes superbes, ils en changent aussi vite que de rôle 😉

Les musiciens sur scène apportent un grande modernité à l’ensemble, une pointe d’humour ou au contraire une densité suivant les scènes.

C’était la dernière à Paris, mais s’ils passent près de chez vous, allez y avec des jeunes, le texte est toujours aussi percutant. Il ouvre à de grandes discussions.

Sur le site du Théâtre de la Ville :

La transformation, au fil de moult péripéties, d’un héros naïf en philosophe avisé, restituée sur scène par une joyeuse bande d’acteurs-conteurs.

Il y a tout dans Candide : des voyages aux quatre coins du monde, des atrocités, des guerres, des catastrophes… bref : de nombreuses péripéties que l’on suit avec un intérêt d’autant plus grand que s’y mêle toujours une réflexion philosophique.

Ça commence avec l’affirmation de Pangloss, précepteur du jeune Candide, comme quoi nous vivons dans « le meilleur des mondes possibles ». L’élève ne demande qu’à croire la leçon du maître; même si les événements s’acharnent à lui démontrer le contraire.

Ce décalage fâcheux entre théorie et réalité est un puissant ressort comique dont Arnaud Meunier fait amplement son miel. S’inspirant de la version en bande dessinée de Joann Sfar, il adapte le conte philosophique en confiant les mots de Voltaire à des acteurs-conteurs.

Assumant une pluralité de personnages, ceux-ci campent un univers dont l’instabilité chronique est une perpétuelle source d’étonnement.

Tagué:, , , ,

5 réflexions sur “Candide de Voltaire à l’Espace Cardin

  1. isabellemariedangele 19 février 2022 à 18 h 05 min Reply

    J’en suis restée au Candide de Voltaire appris au lycée. Je suis toujours en admiration face aux comédiens qui remettent au goût du jour ces classiques.

    Aimé par 1 personne

    • mhf le blog 27 février 2022 à 10 h 52 min Reply

      C’est celui que l’on a étudié , l’adaptation est intéressante 🙂
      Merci de ta visite et de ton message

      Aimé par 1 personne

  2. […] Vendredi 18 # Jour 49 : Théâtre pour finir la semaine, un classique revisité. […]

    J’aime

  3. manika27 22 février 2022 à 20 h 03 min Reply

    Un bon souvenir de ce texte même s’il reste vague !

    Aimé par 1 personne

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :