La Daronne de Hannelore Cayre

Un polar pas sanglant lu et apprécié en une journée (moins de 200 pages).

Patience Portefeux est traductrice, arabe-français, elle travaille pour la justice et la police. En traduisant les écoute téléphoniques des petits dealers du coin, elle sait tout sur les trafics.

Travailleuse précaire, acculée entre ses filles et sa mère en Ephad, elle franchit la ligne jaune pour assurer à toutes un avenir serein.

L’écriture est agréable, le fond bien documenté, l’histoire part un peu dans tous les sens mais c’est plein d’humour et donc agréable.

Patience n’est pas très aimable mais son humour est décapant !

Le livre n’est pas rassurant pour nos vieux jours.

Je vous conseille ce livre très humour noir 😉

4ème de couv :

« On était donc fin juillet, le soleil incendiait le ciel ; les Parisiens migraient vers les plages, et alors que j’entamais ma nouvelle carrière, Philippe, mon fiancé flic, prenait son poste comme commandant aux stups de la 2e dpj.

– Comme ça on se verra plus souvent, m’a-t-il dit, réjoui, en m’annonçant la nouvelle deux mois auparavant, le jour de sa nomination.

J’étais vraiment contente pour lui, mais à cette époque je n’étais qu’une simple traductrice-interprète judiciaire et je n’avais pas encore une tonne deux de shit dans ma cave. »

Comment, lorsqu’on est une femme seule, travailleuse avec une vision morale de l’existence… qu’on a trimé toute sa vie pour garder la tête hors de l’eau tout en élevant ses enfants… qu’on a servi la justice sans faillir, traduisant des milliers d’heures d’écoutes téléphoniques avec un statut de travailleur au noir… on en arrive à franchir la ligne jaune ?

Rien de plus simple, on détourne une montagne de cannabis d’un Go Fast et on le fait l’âme légère, en ne ressentant ni culpabilité ni effroi, mais plutôt… disons… un détachement joyeux.

Et on devient la Daronne.

Hannelore Cayre est avocate pénaliste, elle est née en 1963 et vit à Paris. Elle est l’auteur de Commis d’office, Toiles de maître, Ground xo et Comme au cinéma. Elle a réalisé plusieurs courts métrages, ainsi qu’un premier long métrage, Commis d’office, d’après son livre éponyme.

Tagué:, , , ,

3 réflexions sur “La Daronne de Hannelore Cayre

  1. manika27 13 août 2019 à 15 h 32 min Reply

    J’ai beaucoup aimé ce coté décalé et documenté … ça change des polars que loin a l’habitude de lire !

    Aimé par 1 personne

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :