La Madeleine Proust, ses adieux à L’olympia

La Madeleine Proust fait ses adieux à la scène le dimanche 3 juin à l’Olympia à 16h30 avec Monsieur Fraize en 1ère partie.
Après 5 spectacles et 35 ans de carrière, Lola Sémonin alias La Madeleine Proust fait ses adieux à la scène pour se consacrer principalement à l’écriture.
Une artiste pionnière qui a marqué les années 80/90 avec son spectacle d’humour parfois corrosif mais toujours rempli de tendresse pour évoquer le monde paysan.
Une artiste précurseur qui reste aussi dynamique et perspicace qu’à ses débuts… fulgurants… en 1983 !
La Madeleine Proust est d’ailleurs très vite devenu un personnage « culte » nominé par 3 fois aux Molières.
Une artiste qui a peut-être influencé tant Les Vamps que Les Bodins ou encore Les Deschiens  !?…
Je ne vous parle pas souvent de spectacles avant de les avoir vus mais là il n’y a qu’une date à Paris (Il y a une tournée en province, les dates sont là).
Si la Madeleine vous rappelle des souvenirs d’adolescence disons, c’est peut être l’occasion d’aller applaudir Lola Sémonin une dernière fois.

Tagué:, , ,

4 réflexions sur “La Madeleine Proust, ses adieux à L’olympia

  1. Loren 21 mai 2018 à 21 h 44 min Reply

    Souvenirs aussi Je le note ! Merci

    Aimé par 1 personne

  2. Coco 22 mai 2018 à 12 h 49 min Reply

    Connait pas du tout ,merci de la découverte

    Aimé par 1 personne

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :