Archives de Tag: guerre

Miroir de nos peines – Pierre Lemaitre

Troisième volet de la saga après Au revoir là-haut et Couleurs de l’incendie, Pierre Lemaitre nous emmène sur les routes de l’exode de 1940.

J’ai eu un peu de mal au début à refaire le lien avec les personnages des épisodes précédents (ce qui n’est pas grave, les 3 livres ne sont pas véritablement liés).

On suit en parallèle Louise, institutrice parisienne en mal d’enfant, Gabriel et Raoul, militaires que tout oppose mais réunis par la force des choses, Fernand de la brigade mobile, déchiré entre son devoir et son amour pour sa femme. Et puis haut en couleur, Désiré, l’homme multiple qui pourrait bien être le héros central d’un prochain volume….

L’auteur fait vivre ses personnages dans une période difficile de notre histoire, la guerre, l’arrivée des allemands à Paris, la débâcle. Mais il mêle à tout cela une dose de bonne humeur, d’humour qui facilite la lecture. Il n’y a pas de héros dans ce livre mais des femmes et des hommes qui font tout pour avancer, pour s’en sortir, chacun à sa façon même si ce n’est pas glorieux…

Une belle trilogie de Pierre Lemaitre…L’avez vous lue ? Qu’en pensez vous ?

Est ce que son prochain livre sera un polar ?

 

Lire la suite

Une vie cachée de Terence Malik

Un long film sublime pour relater l’histoire de Franz Jägerstätter, un paysan autrichien qui a refusé en 1940 de prêter serment de fidélité à Hitler.

Le film est long, lent, pratiquement sans dialogue, tout est en voix off. Les images, la nature, le temps qui passe sont magnifiques. la musique est idéalement choisie.

Peut on choisir entre le bien et le mal ? Franz refuse, il sait le prix qu’il aura à payer. Sa femme Fani le soutient, le prix pour elle est également insoutenable.

Le film m’a happée, j’étais comme hypnotisée à la fin. Mais ce n’est peut être pas simple de se laisser porter.

L’avez vous vu ? Qu’en pensez vous ?

Je trouve dommage que ce soit en anglais, et parfois en allemand. Tout en allemand serait plus cohérent.

Lire la suite

L’Unité Alphabet de Jussi Adler Olsen

Quand j’ai vu un nouveau livre de Jussi Adler Olsen, je me suis empressée de le réserver à la bibliothèque.

Je n’avais pas lu la 4ème de couv, ni vu le bandeau qui est sur l’image 😉

Bref il s’agit du premier livre de l’auteur et ce n’est pas le Département V avec Carl, Assad et Rose.

On suit 2 militaires britanniques pendant la seconde guerre mondiale qui se cache dans un hôpital psychiatrique, puis pour la seconde partie, on retrouve Bryan dans les années 70 qui cherche toujours son ami.

Le livre fait plus de 600 pages et il est long. J’ai eu beaucoup de mal. On a envie de savoir la fin mais le chemin à parcourir est complexe et lent.

Les scènes de violences à l’hôpital sont difficiles, tous les noms et surnoms allemands m’ont un peu perdue. Les descriptions sont trop longues, l’intrigue manque de ressort.

Je suis un peu déçue et j’attends avec encore plus d’impatience de retrouver le Département V 😉

Lire la suite

A son image de Jérôme Ferrari

Je suis passée à côté de ce roman, j’ai lu de bonnes critiques, j’ai eu envie de le lire et je me suis ennuyée.

C’est bien écrit, les sujets traités sont intéressants et forts mais ils m’ont laissées indifférentes.

Antonia, une jeune photographe meurt dans un banal accident de la route.

Son parrain prêtre prépare son éloge funèbre et se souvient.

Elle a donné sa vie à la photographie, elle a parcouru le monde. En parallèle elle a aimé un nationaliste corse pas très sympathique.

C’est très catholique et corse comme récit, pas facile d’entrer dedans pour moi.

Dites moi pourquoi vous avez aimé.

Lire la suite

Pukhtu primo de DOA

Les garçons m’ont offert ce livre pour mon anniversaire. JL l’a déjà lu car un ami nous l’avait prêté mais je ne m’étais pas lancée.

Il y a 2 livres Pukhtu, le 1 et le 2, presque 800 pages chacun !

Et c’est la guerre… Bref je n’étais pas emballée même si plusieurs personnes m’en ont dit du bien.

Et j’ai eu du mal, je l’avais emmené en vacances, en Suisse j’ai largement préféré faire le puzzle et en Ardèche et bien ne rien faire 😉

En rentrant je m’y suis vraiment mise.

Je ne vais pas vous raconter c’est quand même compliqué. On est en Afghanistan avec la guerre entre les afghans, les talibans, les américains. On est aussi dans les services secrets américains et français. On voyage également en Afrique…

Il y a de trop nombreux personnages, et les histoires ne s’imbriquent pas encore toutes entre elles (ce sera pour le 2 surement !)

Bref je me suis souvent perdue, les personnages même si on essaie de s’y attacher sont des méchants quand même.

C’est bien écrit, très détaillé sur les services secrets, sur l’horreur de la guerre, sur les combines, sur le quotidien des soldats, les motivations des uns et des autres.

En fait je crois que c’est le sujet qui ne me convient pas trop.

Je fais une pause avant le 2 😉 Qu’en pensez vous ?

Lire la suite

La douleur de Emmanuel Finkiel

Avant première du dimanche matin au Cinéma du Palais à Créteil. Merci pour la présentation de ce beau film.

Adaptation libre de « La douleur » de Marguerite Duras avec Mélanie Thierry dans le rôle de l’écrivaine résistante qui la dernière année de la guerre attend le retour de son mari Robert Antelme. Son interprétation est magistrale. On attend et souffre avec elle.

Le sujet du film n’est pas facile, Benoit Magimel joue un flic collabo et Benjamin Biolay l’ami du couple.

Le scénario est limpide, la reconstitution historique très belle, grâce certainement aux belles images, aux couleurs passées, au flou de certaines scènes trop dures autrement.

Certains extraits du livre sont lus et je trouve que c’est une excellente idée. Je n’avais pas lu ce livre de Duras, j’ai le souvenir d’autres lectures un peu hasardeuses mais là, le texte est en quelque sorte sublimé, totalement accessible.

Un vrai grand moment de cinéma…

Des bons films vus ce week-end 🙂

Lire la suite

Au revoir là-haut de Albert Dupontel

Nous avions hâte de voir ce film car (on voit des pubs partout !) on aime beaucoup Pierre Lemaitre et Albert Dupontel…

Et quel film magnifique. C’est tout à fait dans l’esprit du livre et même s’ils ont pris quelques libertés, l’ensemble est complètement cohérent.

Nahuel Pérez Biscayart, meurtri dans le rôle d’Edouard est superbe, il mérite un César !

Tous les seconds rôles sont impressionnants, un grand bravo à Niels Arestrup, à Emilie Dequenne et Mélanie Thierry. Les décors et les costumes également sont parfait.

Les masques sont plus beaux les uns que les autres même si ils cachent tout le désespoir qu’a engendré la guerre et montrent l’évolution de l’art de l’époque.

Le film est émouvant, touchant, sarcastique, parfois drôle, les images sont belles…

Je vous conseille vivement cet excellent film… Vous me direz ce que vous en pensez.

Lire la suite

Mon traître de Sorj Chalandon

Après avoir vu la pièce au théâtre, j’ai eu envie de lire le texte d’origine que mon amie Cathy a pu me prêter.

J’ai aussi Retour à Killybegs qui est la version du traître par lui même, j’ai commencé en suivant mais c’était trop pesant. Je fais une pause.

Il s’agit donc d’un militant de l’IRA qui en fait a trahi sa cause pendant de nombreuses années.

Son ami français s’interroge : peut on continuer à aimer un traître ? M’a t il trahi moi aussi ?

C’est l’Histoire de l’Irlande racontée par un amoureux de l’Irlande, sa beauté, ses gens chaleureux, sa bière, ses traditions mais aussi la guerre et toutes ses horreurs 😦

L’écriture est belle, les mots choisis, pour nous faire partager ce voyage, ce témoignage, pour magnifier la mémoire de ces combattants. Quelle tristesse la guerre. Quelle belle chose que l’amitié…

Lire la suite

L’autre côté de l’espoir de Aki Kaurismaki

Ciné pour terminer ce week-end tranquille.

Un film finlandais du seul réalisateur finlandais que je connaisse. Et on plonge dès la première minute dans son univers unique.

Le film comme son dernier « Le Havre » parle d’un migrant qui cherche sa place dans ce triste monde. Khaled vient de Syrie, d’Alep, il a perdu sa soeur pendant le voyage, il veut la retrouver mais ne pas repartir dans un monde en guerre.

En parallèle on découvre Wikström qui à la cinquantaine décide de changer de vie et ouvre un restaurant…

Leurs chemins se croisent…

Je ne vous en dis pas plus sur l’histoire, ce qui est surtout remarquable ce sont les incroyables décors hors du temps, année 60-70 ou aujourd’hui ? C’est aussi le peu de dialogue, la précision des quelques mots échangés. Et puis la musique, qui enchante le film, crée les liens, donne le sourire ou des larmes…

Le film montre à la fois la dureté des décisions administratives, le racisme primaire mais aussi la solidarité, l’humanité. Et cette ambiance tellement particulière donne un beau film prenant à mille lieux du cinéma que l’on a l’habitude de voir.

Lire la suite

Marguerite de Jacky Durand

41gkfvxlfzlJ’ai reçu ce livre car j’avais postulé pour participer au jury du coup de coeur des lectrices de Version Fémina.

Je ne sais pas quels sont les autres livres en compétition mais j’ai beaucoup aimé celui là. Je dois juste donner mon avis. Je vous dirai quel est le lauréat.

1939, Marguerite se marie avec Pierre. A peine un mois plus tard il part pour la guerre…

Marguerite reste seule dans sa nouvelle maison, la vieille voisine est sympa mais un peu curieuse, la vie s’organise, les allemands arrivent.

Marguerite trouve un travail, elle admire sa nouvelle amie qui s’occupe du bureau de poste.

Son quotidien est bien triste à attendre la fin de la guerre, mais Marguerite garde espoir. Elle a une volonté incroyable, elle travaille « comme un homme ».

Elle aide du mieux qu’elle peut un jeune gitan qui vit avec sa famille dans les bois, elle finit même par parler à un allemand qui n’a pas choisi la guerre…

Marguerite devient une femme dans la solitude de la guerre, elle s’affirme, et découvre sa force en même temps que la vie …

Ce livre est un très beau portrait de femme à un moment de l’Histoire où l’on ne parle pas trop « des femmes » …

Une belle découverte pour moi que ce livre…

Lire la suite