La vague de Todd Strasser

Image 5 Je voulais aller voir le film mais je l'ai loupé, j'ai donc acheté le livre et c'est aussi bien….

Quel choc !
Et à la fois ça ne me surprend pas complètement, même si au fond de moi je me dis ce n'est pas possible….

Pas surprise car c'est, toute proportion gardée, ce qui se passe en ce moment à mon travail, les dirigeants ne dirigent plus, ils ont crée un tel climat que tout le monde suit, et les quelques personnes qui s'opposent et bien virées !!!! (sans ménagement)

Après je me dis que ce n'est pas possible quand je compare avec, par exemple, les jeunes de la journée de la jupe, je me dis : ils ne se laisseraient pas embrigader comme cela, quoique ! Suivre un chef sans réfléchir c'est pas mal en fait !

Je vous conseille ce livre qui se dévore en 2 heures….

Je vais proposer à Lucas de le lire.

Présentation de l'éditeur
Cette histoire est basée sur une
expérience réelle qui a eu lieu aux Etats-Unis dans les années 1970.
Pour faire comprendre les mécanismes du nazisme à ses élèves, Ben Ross,
professeur d'histoire, crée un mouvement expérimental au slogan fort :
" La Force par la Discipline, la Force par la Communauté, la Force par
l'Action. " En l'espace de quelques jours, l'atmosphère du paisible
lycée californien se transforme en microcosme totalitaire : avec une
docilité effrayante, les élèves abandonnent leur libre arbitre pour
répondre aux ordres de leur nouveau leader, lui-même totalement pris
par son personnage. Quel choc pourra être assez violent pour réveiller
leurs consciences et mettre fin à la démonstration?

4 réflexions sur “La vague de Todd Strasser

  1. Nutella 24 juin 2009 à 15 h 39 min Reply

    J’en ai entendu parler et je ne savais pas que ca existait en livre ! En poche en plus ??? Je vais le noter sur ma longue liste 🙂 Je pense en effet que ca fait réfléchir…
    Ton boulot ca donne quoi alors ???

    J’aime

  2. barbamaman 24 juin 2009 à 16 h 14 min Reply

    Nutella on se le passera ?
    En fait je crains que ça se passe à une plus grande échelle que le travail : le pays.Ou du moins que ce soit ce à quoi rêve certain (sans s)

    J’aime

  3. isatagada 8 juillet 2009 à 15 h 53 min Reply

    il l’a lu ? tu me le l’amène jeudi ou je l’achète ? j’ai plus rien à lire !!!!

    J’aime

  4. isatagada 8 juillet 2009 à 15 h 55 min Reply

    aïe !
    je voulais écrire « il l’a lu ? Tu me le l’amèneS jeudi, ou je l’achète ? JE N’ai plus rien à lire ! »
    La vache, je suis fatiguée, là !!

    J’aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :