Archives Mensuelles: mai 2022

Tala Yuna de Charles Aubert

Un livre des Editions Slatkine & Cie que je remercie.

J’apprécie les romans de Charles Aubert, sa trilogie des couleurs.

Cette fois il nous emmène en bateau sur des îles perdues (mais portant également des noms de couleurs).

Jonas recherche son père qui a fui 2 jours avant sa naissance. Il lui reste une vieille photo que sa mère lui a donné et quelques pistes.

Il se fait accompagner sur une île par un marin et son frère, et c’est là-bas que tout commence après une rencontre imprévue.

Je ne vous raconte pas pour vous laisser découvrir cet univers particulier, le monde de la mer, les tempêtes et un retour à la nature dans toute sa force.

L’écriture est agréable, les paysages magnifiques, et les hommes se découvrent…

Connaissez vous cet auteur ? Laissez vous tenter, vous me direz 🙂

Lire la suite

Un lundi parmi tant d’autres : Camping

Le thème de cette semaine est : Camping

Pour ou contre, souvenirs, destinations sympathiques, bons plans…

Alors c’est simple je n’aime pas cela 😉 Et je n’ai jamais aimé même quand j’étais jeune.

Je suis allée une ou deux fois, enfant, avec ma tante dans sa caravane, le peu de souvenirs que j’ai ne sont pas du tout liés au camping.

J’ai fait un camp d’ado à travers l’Europe du nord en camping, on faisait tout pour ne pas avoir à monter les tentes.

Et depuis, j’ai choisi le luxe. Je préfère ne pas partir que d’aller dans un camping. Je n’aime pas à cause du monde mais si vous aimez, c’est chouette pour vous 🙂

Dites moi ce que vous aimez dans le camping, partageons les bons conseils…

#365defiphoto – Saison 9 – Semaine #21

Une chouette semaine, je viens de passer 3 jours à Arras chez mes ami.e.s, et je suis si bien là-bas…

Je ne sais plus bien ce que j’ai fait en début de semaine 😉

En images :

Dimanche 22 # Jour 142 : Journée chez ma mère pour étudier le dossier « ravalement ».

Lundi 23 # Jour 143 : Travail et juste le temps de découvrir cette jolie rose dans mon jardin.

Mardi 24 # Jour 144 : A l’atelier du mardi, j’ai collé mes panneaux de papier mâché… Suite la semaine prochaine.

Mercredi 25 # Jour 145 : Soirée danse avec Ohad Naharin, superbe.

Jeudi 26 # Jour 146 : Excellent déjeuner à Arras 😉 Cinéma l’après-midi avec le film Coupez ! très drôle.

Vendredi 27 # Jour 147 : Journée à Lille et Roubaix dans le cadre des expos Utopia.

Samedi 28 # Jour 148 : On peut voter pour le marché d’Arras qui est superbe 😉

Je suis bien rentrée avec de la rhubarbe et des fraises, cela va occuper ma matinée.

Je souhaite une bonne fête à toutes les Mamans qui passent par ici. Une bonne journée également.

Coupez ! de Michel Hazanavicius

Je n’ai pas pour habitude d’aller voir des films de zombies, ni d’ailleurs des comédies mais mon ami m’a proposé et je ne refuse pas une sortie ciné.

Et j’ai ri comme cela ne m’était pas arrivé depuis longtemps. Toute la salle riait. Par moment ça fait peur, ou plutôt ça surprend mais au final le film est tellement drôle.

Ca commence par un film court genre mauvaise série Z, et ensuite tout s’explique… Surtout ne partez pas quoi que vous en pensiez, allez au bout, c’est tellement drôle et surprenant.

C’est un film dans le film du film qui se tourne… C’est inracontable 😉

Il y a des zombies dans un grand bâtiment à moitié abandonné, un cinéaste qui essaie de faire son travail (et qui court beaucoup) Romain Duris est excellent.

Il y a tous les seconds rôles à moitié déjantés, les petits problèmes de chacun qui deviennent les problèmes du film, les pétages de plomb, la hache et les têtes qui tombent…

Il y a du Tarantino explosif en arrière plan, et plein de références ciné, c’est complétement fou.

Si vous voulez tout oublier, allez voir ce film… 🙂

Lire la suite

Mon défi créatif 2022 – #20

Petite semaine car depuis jeudi je suis à Arras et je n’ai pas emmené mes peintures.

Mais j’ai fait pas mal de choses quand même 🙂

Trois petites toiles, au départ je pensais préparer des fonds et pour le moment je me dit qu’elles sont belles comme ça. Qu’en pensez vous ?

Sur des fonds que j’avais fait il y a quelques semaines j’ai fait un défi Zentangle de Jijihook et puis pour le second j’ai improvisé.

J’ai suivi un atelier ouvert peinture de Jijihook encore 😉 C’est vraiment inspirant et motivant ces ateliers.

Et pour me détendre, quelques ronds : (c’est un petit format)

A l’atelier mardi soir, j’ai collé mes plaques de papier mâché, en attendant que ça sèche j’ai joué avec le pistolet à colle, on peut faire de la jolie dentelle 😉

Le nouveau jeu du vendredi #19

J’ai pris un peu au hasard dans ma bibliothèque, je vous propose un « classique ».

« Après avoir fini de déjeuner, j’ai acheté un cigare. La jeune fille m’a dit que les meilleurs étaient à cinquante cents. J’en ai pris un et je l’ai allumé, et je suis sorti. Je me suis arrêté une minute pour tirer une ou deux bouffées, puis, le tenant à la main, je me suis dirigé vers le coin de la rue. J’ai passé devant une bijouterie, mais j’ai détourné les yeux à temps. Au coin de la rue, deux cireurs de bottes m’ont sauté dessus, un de chaque côté, piaillant et jacassant comme des merles. J’ai donné mon cigare à l’un d’eux et cinq cents à l’autre. Alors ils m’ont laissé en paix. Celui auquel j’avais donné le cigare s’éfforçait de le donner à l’autre en échange des cinq cents. »

Reconnaissez vous ce roman ? Pour moi ce ne serait pas facile 😉

Bon week-end à vous.

Je vais passer la journée à Lille…

Lire la suite

Venezuela – Batsheva Dance Company / Ohad Naharin

Danse hier soir au Théâtre National de Chaillot avec ce chorégraphe Ohad Naharin que l’on apprécie.

Il nous propose une pièce avec 18 danseur.se.s habillé.e.s en noir, mais tous un peu différent. La scène n’est pas non plus très éclairée.

Les danses se répètent mais pas avec les mêmes interprètes, ni les mêmes musiques, ni les mêmes lumières et du coup forcément, notre perception de la danse elle-même change. C’est troublant. C’est l’ensemble qui fait le ballet, pas forcément la danse qui prédomine.

Cela me fait penser que parfois quand la musique déplait vraiment, et bien il est difficile d’apprécier la danse. J’ai du mal par exemple quand il n’y a pas de musique …

Mais hier soir, c’était assez hypnotique, ou envoutant. J’aime quand il y a de nombreux danseur.se.s sur scène. Ils bougent, interfèrent, chacun dans leur geste ou tous ensemble. Le puzzle s’explose puis se recompose…

Je suis sous le charme de ce bon moment.

Un chorégraphe et une compagnie à découvrir si vous ne les connaissez pas.

Je pars à Arras, j’ai programmé mes prochains articles, je vous souhaite un bon week-end.

Lire la suite

Olive Kitteridge de Elizabeth Strout

J’ai lu ce roman en même temps que mon amie de blog Manika.

Je crois que c’est à la bibliothèque que ce livre m’a été conseillée. J’ai eu du mal à la lire.

C’est l’histoire de Olive Kitteridge, femme du pharmacien, prof de math, mère d’un garçon/homme.

Le livre se passe sur plusieurs périodes mais surtout certains chapitres nous parlent d’autres personnes vivant dans la même ville que Olive mais sans lien direct, et on ne les retrouve pas ensuite (un peu comme si c’était des nouvelles), cette construction m’a décontenancée.

Je n’ai pas réussi non plus à m’attacher aux personnages. Je ne trouve pas Olive aimable, son mari doit être bien gentil mais sans relief et son fils, je ne sais quoi en dire.

Avez vous lu ce livre ? Connaissez vous cette auteure ?

Lire la suite

Tânia Carvalho et le Ballet national de Marseille à la Grande Halle de la Villette

Dans le cadre du Hors les murs du Théâtre de la Ville nous avons pu voir les 3 ballets de cette soirée de danse.

Premier ballet, Xylographie, 18 danseur.se.s, 3 couleurs de costumes. Pour moi des images d’oiseaux. Les danseur.se.s sont d’une grande maîtrise, le rythme est assez lent et à de nombreux moments, c’est comme un arrêt sur image, comme une peinture sur scène, un tableau. C’est très beau mais onpense que les danseur.se.s pourraient faire tellement plus.

Un solo ensuite As I Could Stay There For Ever, qui ne nous a pas emballé.

Puis One of Four Periods in Time (Ellipsis), des artistes androgynes, excellents, de très belles images, des mouvements du corps de ballet d’une grande fluidité et encore des pauses très picturales.

Le ballet national de Marseille est au coeur de la modernité de la danse contemporaine et nous étonne à chaque présentation.

Lire la suite

Un lundi parmi tant d’autres : Fête des mères

Le thème de cette semaine est : Fête des mères

Citations, idées cadeaux, souvenirs, repas…

En tant que fille, j’ai du mal avec la fête des mères, ma mère faisant une fixette sur sa mère en oubliant qu’elle est elle-même mère… bref c’est compliqué.

En tant que mère, j’adorerai les colliers de nouilles de mes gars (mais ils ne sont pas trop manuels). J’aime qu’ils pensent à moi ce jour là, un simple geste me fait plaisir, un petit livre ou pourquoi pas du matériel de dessin (si vous lisez, je peux être plus précise 😉 )

L’année où ils ont oublié, je leur ai rappelé que le Père Noël n’existait pas et que donc moi aussi je risquais de les oublier… Depuis ils y pensent 😉

Et vous des projets pour la fête des mères ? Des envies, des idées à partager ?