Un lundi parmi tant d’autres : Santé mentale

Le thème de cette semaine est : Santé mentale et respect des droits : C’est en ce moment les semaines d’information, êtes vous au courant, concernés ? Comment gérez vous ce stress ? Des conseils, des rituels bien-être à partager ?

Nous sommes plusieurs à écrire chaque lundi sur ces mêmes sujets et donc plusieurs aussi à choisir les sujets. Et c’est cela qui est bien, les blogs c’est le partage.

Un sujet pas facile qui touche particulièrement l’une d’entre nous.

Je suis aussi concernée puisque ma mère depuis son avc est fortement handicapée, elle est aphasique, elle a du mal à parler, à trouver ses mots. C’est très compliqué pour elle.

Souvent quand elle rencontre des personnes qu’elle ne connait pas, l’appréhension la bloque et elle ne peut quasi plus parler. S’ajoute à cela qu’elle a peur du jugement des gens. Du coup et bien il y a tellement de choses qu’elle ne peut ou veut plus faire.

Il y a de nombreuses initiatives dans le cadre de ces semaines d’information pour parler de tous ces sujets :

  1. Sensibiliser le public aux questions de Santé mentale.
  2. Informer, à partir du thème annuel, sur les différentes approches de la Santé mentale.
  3. Rassembler par cet effort de communication, acteurs et spectateurs des manifestations, professionnels et usagers de la santé mentale.
  4. Aider au développement des réseaux de solidarité, de réflexion et de soin en santé mentale.
  5. Faire connaître les lieux, les moyens et les personnes pouvant apporter un soutien ou une information de proximité.

Malheureusement je n’ai pas l’impression que ces sujets soient particulièrement mis en avant dans les médias. Etiez vous au courant ?

Bon lundi.

Tagué:,

11 réflexions sur “Un lundi parmi tant d’autres : Santé mentale

  1. misstortue 11 octobre 2021 à 8 h 59 min Reply

    Je suis au courant mais c’est vrai qu’on n’en parle pas beaucoup!
    Dommage; courage pour ta maman
    Bisous

    Aimé par 1 personne

  2. wondermomes (@wondermomes) 11 octobre 2021 à 11 h 44 min Reply

    « la peur du jugement des autres »…voilà bien un ennemi de la santé mentale… 😦 Plein de courage pour ta maman et toi ❤

    Aimé par 1 personne

  3. Laurence 11 octobre 2021 à 20 h 46 min Reply

    Je ne savais pas que ça existe, je trouve ça bien. Ca tombe mal car je suis en vadrouille. J’en ai moins besoin, mais ça pourrai m’aider des fois. Voilà un truc sur lequel je vais chercher des infos. Merci MHF
    Sinon, je sais pas si c’est HS, mais dans le magasin où je fais mes courses régulièrement, il y a des jours et des heures sans musique ni annonces, pour les personnes autistes (je crois), parce que semble t-il, le bruit permanent, les dérange. Je m’étais dit, que je devrais y aller à ces heures comme ça je n’entendrais pas la m… musique, et non plus les pubs ….

    Aimé par 1 personne

    • mhf le blog 12 octobre 2021 à 22 h 13 min Reply

      Oui j’ai entendu cela aussi pour les magasins, ça serait bien pour ma mère, je demanderai la prochaine fois que j’irai avec elle.

      J'aime

  4. manika27 11 octobre 2021 à 21 h 15 min Reply

    Je n’étais pas du tout au courant. Merci d’en parler.

    Aimé par 1 personne

  5. regardscritiquesho22 12 octobre 2021 à 20 h 36 min Reply

    « Les Intranquilles » de Joachim Lafosse…
    C’est peu de dire que je n’avais guère apprécié « L’Economie du couple », film de 2016 du même cinéaste, mais, là, il en en est tout autrement! « Les Intranquilles » est un film incandescent, intense, très fort, et très lourd à supporter, qui crée forcément un profond sentiment de malaise chez le spectateur…
    Le malaise naît du réalisme du film, car, là aussi, c’est peu de dire que le ton est juste, qu’on est dans la situation avec des acteurs brûlant de vérité. Le scénario est relativement simple: il s’agit d’un couple avec un petit garçon; la mère est, il me semble, tapissier décorateur, elle travaille sur la rénovation ou la création de meubles; le père est artiste peintre. Ils sont profondément amoureux l’un de l’autre et ont un petit garçon adorable, aussi passionnément attaché à son père qu’à sa mère. Bon, tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes, ou plutôt tout irait bien, si le père n’était manifestement bipolaire. Leïla Bekhti, Damien Bonnard et le petit garçon, Gabriel Merz Chammah, qui a de qui tenir, puisque c’est le petit-fils d’Isabelle Huppert, sont époustouflants de vérité, ainsi d’ailleurs que Patrick Descamps, dans le rôle du grand-père paternel.
    Le malaise est éprouvant pour le spectateur, parce qu’on a l’impression que Joachim Lafosse raconte une histoire personnelle et, s’il n’est pas l’enfant du film, il est bien probable qu’il a parfaitement connu ce genre de situation. Le film, à ce sujet, est presque un documentaire, tant la bipolarité est décrite cliniquement. « Un trouble bipolaire (anciennement maladie ou psychose maniaco-dépressive) est en psychiatrie un « trouble de l’humeur » caractérisé par une succession d’épisodes maniaques (ou hypomaniaques) et dépressifs » (Wikipedia). Il s’agit bien d’une maladie mentale, d’une psychose qu’on ne sait pas réellement guérir, mais que l’on peut plus ou moins réguler par le lithium, que le malade doit prendre à vie.
    « Les Intranquilles » nous montre donc tous les effets de la maladie sur le patient, évidemment, mais aussi -et peut-être plus encore- sur son entourage. Et c’est dur, très dur, à la fois tragique et émouvant. Les personnages sont minutieusement analysés par le metteur en scène, avec toutes leurs forces, avec toutes leurs faiblesses, ce qui, encore une fois, rapproche le film du documentaire.
    Un grand film, parfaitement maîtrisé, tant la mise en scène s’efface devant les situations, tant le cinéaste éprouve de l’empathie pour ses personnages, tous très attachants.

    J'aime

    • mhf le blog 12 octobre 2021 à 22 h 13 min Reply

      Je ne lis pas, j’espère pouvoir aller le voir ce week-end

      Aimé par 1 personne

      • regardscritiquesho22 13 octobre 2021 à 12 h 19 min

        Film remarquable!

        J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :