Feu follet de Patricia Melo

Un polar brésilien que m’a offert Coco. Merci 🙂

L’histoire se passe à Sao Paulo. Elle commence par les derniers jours de vie d’un jeune acteur Fabbio qui vient de rencontrer le succès. Il a un peu de mal à gérer, ça ne va pas fort avec sa femme, c’est compliqué avec sa mère et sa tante.

En parallèle on suit une femme Azucena, responsable du service scientifique de la police. Pas facile d’être une femme flic au Brésil.

Le livre est dense, il y a de nombreux personnages, j’ai été un peu perdue assez longtemps. C’est la persévérance de Azucena qui a motivé ma lecture. Comme partout mais certainement un peu plus au sein de la police brésilienne, pas facile d’être une femme, d’avoir les moyens de bien faire son travail et de protéger en même temps sa vie privée.

Les personnages sont bien étudiés, on découvre la ville de Sao Paulo, l’intrigue est rebondissante mais la fin un peu rapide peut être.

Je ne connaissais pas cette auteure et vous ? D’autres livres à me conseiller ?

Dans un théâtre de São Paulo, le rideau va se refermer sur la première de l’adaptation du Feu follet de Drieu la Rochelle. Le public retient son souffle, bluffé par la performance de l’acteur principal, tombé au sol après s’être tiré une balle dans la tête. Une mort si magistralement mise en scène que des éclats de cervelle sont projetés sur les fauteuils capitonnés du premier rang. Homicide, accident ou suicide ? L’homme, connu pour ses frasques, combinait narcissisme pathologique et dysfonctionnement érectile, un mélange détonant lors­qu’on est une vedette populaire. Qui aurait eu intérêt à sacri­fier la “poule aux œufs d’or” ? L’épouse humiliée, ravissante idiote qui se damnerait pour remporter un reality show ? Les admiratrices éconduites ? Les paparazzis en quête de scoop ?

Il incombe à Azucena, la responsable du service scientifique de la police, de trouver les réponses, alors même qu’au sein des forces de l’ordre un groupe d’exterminateurs semble s’être donné pour mission de “nettoyer” la ville.

La jeune femme se bat sur tous les fronts, et avoir malen­contreusement surpris sa soeur cadette dans la chambre conju­gale n’est pas le moindre de ses soucis.

Patrícia Melo renoue ici, non sans humour, avec le milieu vicié de la jungle urbaine, qu’elle sait dépeindre à merveille : des institutions viles et corrompues, des âmes turpides avides de reconnaissance et de pouvoir, l’éternel “spectacle” de la mi­sère humaine.

Tagué:, , , ,

2 réflexions sur “Feu follet de Patricia Melo

  1. manika27 22 mai 2020 à 13 h 43 min Reply

    Ja ne connais pas du tout. merci pour la découverte.

    Aimé par 1 personne

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :