Danser sa peine de Valérie Müller

J’ai regardé sur France 3 le film Danser sa peine de Valérie Müller.

Angelin Preljocaj, le célèbre chorégraphe, est allé à la prison des Baumettes à Marseille pour préparer un spectacle avec des détenues.

Elles seront 5 à danser en suivant sont atelier.

Le documentaire montre la danse, les répétitions et les spectacles proposés à la fin. Mais il montre aussi ce qu’est la détention, la vie, le quotidien en prison, privé de liberté. Les 5 femmes se livrent. Et puis la danse leur donne confiance, espoir pour leur vie d’après.

Angelin Preljocaj n’a pas l’habitude de travailler avec des danseuses amateurs mais le résultat final est vraiment chouette. Ce devait être un joli spectacle, rendu plus fort par le vécu de ces femmes marquées par la vie. Quelle belle expérience pour elles. Et certainement pour lui aussi.

Un beau documentaire que vous pouvez revoir sur le replay de France 3 (je ne sais pas combien de temps par contre)

Je devais aller à Chaillot hier soir. Sur le site il propose des ballets, je vous en parle plus tard.

Bonne journée

Présentation

Elles s’appellent Sylvie, Lital, Sophia, Annie et ,Malika… elles n’ont jamais dansé et sont incarcérées à la prison des Baumettes à Marseille dans le quartier des longues peines. Pendant 4 mois , 2 fois par semaine elles vont suivre l’atelier du célèbre chorégraphe Angelin Preljocaj et ce film raconte l’histoire de ce projet fou, bouleversant, audacieux entraîner et faire danser les détenues qui se produiront « hors les murs «  sur une grande scène prestigieuse .. celle du pavillon noir à Aix et à Montpellier au festival international de la danse.. Ce documentaire de Valérie Müller : un autre regard sur la prison, sur l’enfermement des corps et sur le processus de création.

Cette aventure est une première autant pour ces femmes détenues que pour le chorégraphe : volontaires, aucune d’entre elles n’avait jusqu’alors pratiqué la danse. Au fil des mois, les participantes se sont approprié un nouveau langage et ont apprivoisé leurs propres ressources. Sur le plateau, Lili, Sylvia et leur compagnes ne sont plus des êtres écroués mais simplement « des femmes qui dansent », résume Angelin Preljocaj qui a mené avec elles un véritable travail de création artistique… Exigence et plaisir de la danse s’adressent à l’enfermement des corps et des esprits dans l’atelier du célèbre chorégraphe afin de produire un spectacle hors les murs sur des scènes prestigieuses à Aix et à Montpellier. 

Tagué:, , , ,

9 réflexions sur “Danser sa peine de Valérie Müller

  1. Ecole de Chrys 28 mars 2020 à 8 h 16 min Reply

    Ahh zut, j’avais noter de la regarder. Ce sera en replay donc! MERCI

    Aimé par 1 personne

    • mhf le blog 28 mars 2020 à 9 h 13 min Reply

      Tu me diras ce que tu en penses 🙂 Bonne journée Bises

      J'aime

  2. Matatoune 28 mars 2020 à 8 h 27 min Reply

    L’art pour tous dans sa belle définition ! Merci pour ce partage !

    Aimé par 1 personne

  3. Marie-Martine 28 mars 2020 à 9 h 43 min Reply

    J’ai beaucoup aimé; Angelin est vraiment à la hauteur avec sa bienveillance , ses encouragements toujours là, même si parfois il doute. C’est un grand Artiste avec un A majuscule. Bonne journée

    Aimé par 1 personne

    • mhf le blog 28 mars 2020 à 12 h 41 min Reply

      J’avais beaucoup aimé la rencontre à Chaillot avec lui… Bises Bonne journée Merci

      J'aime

  4. manika27 28 mars 2020 à 14 h 33 min Reply

    Merci de ce partage. Nous sommes en train de suivre la série Orange is a new black sur Netflix … on a l’impression qu’elles sont plus dans un centre de vacances que dans une prison du coup ce n’est pas trop dur à regarder mais pas sur de suivre toutes les saisons

    Aimé par 1 personne

  5. […] a regardé les premiers épisodes de la nouvelle saison de Homeland… et le documentaire sur Angelin Preljocaj à […]

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :