Les Misérables de Ladj Ly

Je profite du Festival du film Télérama pour aller voir des films que j’ai loupé l’année dernière.

J’ai donc vu Les Misérables, récompensé à Cannes et qui je crois a bien marché en salle.

Il commence sur la liesse parisienne lors de la dernière coupe du monde de foot masculin. Tous les jeunes, de Paris, de banlieues, de toutes les couleurs de peau, de toute origines fêtent la victoire et portent le drapeau français.

Et on revient à Montfermeil, où les jeunes pendant l’été très chaud sont totalement désœuvrés. On suit Issa qui fait pas mal de conneries (Issa Perica, prometteur).

La première partie du film est assez documentaire, on découvre 3 flics qui patrouillent dans la cité. 2 « anciens » qui sont là depuis 10 ans, connaissent tout le monde, viennent de là ! Et puis le nouveau, c’est son premier jour et il vient de Cherbourg, interprété par Damien Bonnard, très bon.

Il a direct du mal avec les méthodes de son chef qui fait régner une sorte de terreur pour se faire respecter.

On visite, on fait connaissance avec tout le monde. Suite au vol d’un lionceau au cirque qui vient là pour distraire les gamins, les tensions montent entre les forains, les jeunes (qui sont très jeunes), les « grands frères » et les flics.

Vous ne serez pas surpris si je vous dis que tout explose, sans vouloir enlever tout suspense si vous n’avez pas encore vu le film.

Les jeunes sont des gamins et quel avenir ont ils dans cette banlieue abandonnée depuis tant d’année par les politiques. Que faire ? J’ai connu Montfermeil au siècle dernier et on se souvient des émeutes de 2005, qu’est ce qui a changé depuis ? Pas grand chose malheureusement.

Le film met en avant cet abandon malgré le travail courageux des gens sur place. Il n’y a pas les méchants flics et les gentils délinquants ou l’inverse, tout le monde cherche sa place, cherche à vivre… Rien n’est simple.

Avez vous vu ce film ? Qu’en pensez vous ?

 

Stéphane, tout juste arrivé de Cherbourg, intègre la Brigade Anti-Criminalité de Montfermeil, dans le 93. Il va faire la rencontre de ses nouveaux coéquipiers, Chris et Gwada, deux « Bacqueux » d’expérience. Il découvre rapidement les tensions entre les différents groupes du quartier. Alors qu’ils se trouvent débordés lors d’une interpellation, un drone filme leurs moindres faits et gestes…

Tagué:, , ,

6 réflexions sur “Les Misérables de Ladj Ly

  1. Matatoune 19 janvier 2020 à 23 h 38 min Reply

    Film important car il parle de cette poudrière que sont ma banlieue

    Aimé par 1 personne

    • mhf le blog 21 janvier 2020 à 22 h 19 min Reply

      C’est laquelle ta banlieue ? La mienne est j’espère un peu moins pire que Montfermeil (on a davantage de transport) mais bon ce n’est pas glorieux non plus 😦

      J'aime

  2. manika27 20 janvier 2020 à 13 h 20 min Reply

    Pas vu mais noté ! merci pour ton avis. belle semaine.

    Aimé par 1 personne

  3. […] # Jour 19 : J’ai profité du Fesival Télérama pour aller au ciné voir 2 excellents films : Les misérables et Le Portrait de la jeune fille en […]

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :