Celui qui tombe de Yoann Bourgeois au 104

Sortie hier soir pour un spectacle singulier de Yoann Bourgeois que l’on avait tellement aimé dans La mécanique de l’Histoire au Panthéon.

Entre cirque et danse, aux limites de l’équilibre.

Et c’est encore tellement impressionnant. Une grand plateau en bois épais qui tourne, se balance, monte, descend… 3 danseurs circassiens, 3 danseuses circassiennes qui jouent avec l’équilibre, la gravité, la force centrifuge… C’est simple, épuré même mais touchant, drôle, surprenant, hypnotique.

Un peu comme si le temps s’arrêtait pour laisser la place à un autre monde sur ce petit plateau.

Je vous recommande les performances de Yoann Bourgeois, regardez sur le net il y a des vidéos.

 

Comment ne pas tomber dans un monde qui chute ? Une petite tribu s’affaire à la tâche, résistant aux forces physiques imposées par une immense structure de bois, en perpétuel mouvement. Celui qui tombe décentre l’humain en l’alignant sur le même plan que l’objet et tous ces corps bruts se trouvent traversés par les déséquilibres et la gravité.

Circassiens autant que danseurs, six silhouettes forment une humanité minimaliste, mais déjà complexe. Ils ont les pieds bien ancrés sur un large carré de bois clair qui semble accroché dans le vide. Mais, en rebat-tant en continu les cartes de la gravité, de l’équilibre, de la suspension ou de la force centrifuge, la structure instable de 36 m2 – comme un autre acrobate – impose, ordonne et dicte. Emportés par le gigantesque radeau mobile, la petite communauté tente, tant bien que mal, de se tenir debout. Tout l’art de Yoann Bourgeois se trouve là, dans ces formes simples et quotidiennes de lutte, qui nous concentrent et nous décen-trent. L’homme de Celui qui tombe est agit par les flux. C’est un vecteur plutôt qu’un acteur ; accroché au néant, au bord du rien, il se dit qu’un jour il finira par chuter. Ode aux déséquilibres, aux doutes, aux risques, à la gravité et aux stratégies de survie, Celui qui tombe taille ainsi dans le chaos de l’existence.

Tagué:, , ,

8 réflexions sur “Celui qui tombe de Yoann Bourgeois au 104

  1. manika27 9 janvier 2020 à 11 h 56 min Reply

    ça doit vraiment être impressionnant.

    Aimé par 1 personne

  2. Coco 10 janvier 2020 à 14 h 17 min Reply

    Ça m aurait plu ce genre de spectacle

    Aimé par 1 personne

    • mhf le blog 12 janvier 2020 à 13 h 51 min Reply

      Peut être il passe dans le sud car il travaille à Grenoble…

      J'aime

  3. […] 8 # Jour 8 : Superbe spectacle de Yoann Bourgeois au 104 […]

    J'aime

  4. Lyne 12 janvier 2020 à 21 h 44 min Reply

    J’ai regardé une vidéo c’est bluffant Merci

    Aimé par 1 personne

  5. […] c’est La mécanique de l’Histoire au Panthéon de Yoann Bourgeois (dont je vous parlais cette semaine). Ce spectacle était […]

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :