Tout le bleu du ciel de Mélissa Da Costa

Un livre pris à la bibliothèque sur je ne sais plus le conseil de qui mais je l’en remercie.

J’ai beaucoup aimé ce livre.

Emile, 26 ans, apprend qu’il a un Alzheimer précoce. Il ne veut pas finir sa vie à l’hôpital, il décide de partir en camping car dans les Pyrénées.

Il passe une annonce et trouve une compagne de voyage.

Emile et Joanne vont apprendre à se connaître, s’apporter mutuellement beaucoup et nous faire partager leur mode de vie « retour aux sources ». Cela pourrait faire « écolo-bobo » mais non, Joanne respire la simplicité, l’amour de la nature, des beaux paysages, des choses simples que ce soit pour se nourrir, se vêtir, s’amuser…

J’ai trouvé cette histoire très belle, les personnages sont vraiment attachants, sincères, les paysages décrits superbes et la façon d’aborder la fin de vie pleine de raison. Bien sur on imagine que ce n’est pas si simple. J’ai été vraiment émue par certains passages dans le livre. Bonheurs et tristesses se mêlent, chaque page est chargée d’émotions. Je suis complétement sous le charme.

Sans vous dévoiler l’histoire, même la fin est belle.

Si vous n’aimez pas les polars, ce livre est pour vous, si vous les aimez, vous pouvez le lire également, ça change 😉

4ème de couv :

Petiteannonce.fr : Émile, 26 ans, condamné à une espérance de vie de deux ans par un Alzheimer précoce, souhaite prendre le large pour un ultime voyage. Recherche compagnon(ne) pour partager avec moi ce dernier périple.

Émile a décidé de fuir l’hôpital, la compassion de sa famille et de ses amis. À son propre étonnement, il reçoit une réponse à cette annonce. Trois jours plus tard, avec le camping-car acheté secrètement, il retrouve Joanne, une jeune femme, qui a pour seul bagage un sac à dos, un grand chapeau noir, et aucune explication sur sa présence.

Ainsi commence un voyage stupéfiant de beauté. À chaque détour de ce périple naît, à travers la rencontre avec les autres et la découverte de soi, la joie, la peur, l’amitié, l’amour qui peu à peu percent la carapace de douleurs d’Émile. Une écriture vive et alerte, des dialogues impeccables, des personnages justes et attachants qui nous emportent jusqu’à un dénouement inattendu, chargé d’émotions.

Tagué:, , , ,

4 réflexions sur “Tout le bleu du ciel de Mélissa Da Costa

  1. Laurence 18 juin 2019 à 11 h 23 min Reply

    Un livre pour moi, je vais aller voir s’il est à la bibli de St Sau. Il tombe à pic, en fait.

    Aimé par 1 personne

    • mhf le blog 23 juin 2019 à 14 h 00 min Reply

      J’espère que tu le trouveras, ça va te plaire 🙂

      J'aime

  2. manika27 18 juin 2019 à 15 h 57 min Reply

    Un livre qui devrait me plaire c’est sur je note ! et en plus j’adore la couverture

    Aimé par 1 personne

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :