Grossir le ciel de Franck Bouysse

Ce doit être encore le prix qui m’a fait choisir ce livre qui pourtant n’est pas vraiment un polar.

2 voisins paysans, perdus au milieu de nulle part comblent parfois leur solitude en buvant un verre de rouge chez l’un ou chez l’autre.

Ils s’entraident également au besoin pour leurs bêtes ou des travaux difficiles. Ils parlent peu.

La vie s’écoule avec des souvenirs pas facile et peu d’avenir.

Et puis des petits évènements surgissent et déstabilisent Gus et Abel…

On reste cependant au rythme de cette campagne profonde, l’écriture est précise et belle mais sans réel rebondissement, le temps est comme suspendu.

Je n’ai pas bien compris la fin 😉

Un roman paysan.

Connaissez vous cet auteur ?

4ème de couv :

Les Doges, un lieu-dit au fin fond des Cévennes. C’est là qu’habite Gus, un paysan entre deux âges solitaire et taiseux. Ses journées : les champs, les vaches, le bois, les réparations. Des travaux ardus, rythmés par les conditions météorologiques. La compagnie de son chien, Mars, comme seul réconfort. C’est aussi le quotidien d’Abel, voisin dont la ferme est éloignée de quelques mètres, devenu ami un peu par défaut, pour les bras et pour les verres. Un jour, l’abbé Pierre disparaît, et tout bascule : Abel change, des événements inhabituels se produisent, des visites inopportunes se répètent.
Un suspense rural surprenant, riche et rare.

Tagué:, ,

6 réflexions sur “Grossir le ciel de Franck Bouysse

  1. nykt 15 avril 2019 à 10 h 19 min Reply

    Oui je connais, c’est l’écrivain de la France rurale, un limougeot pur jus. J’ai lu Glaise, c’est froid, âpre, sombre, humide.Si proche de la difficulté du monde paysan.

    Aimé par 1 personne

  2. Eva 15 avril 2019 à 10 h 29 min Reply

    Merci, c’est une découverte car je ne connais pas. Je note ce bouquin car ce que tu dis fait envie, j’aime bien les polars.
    J’espère que tu vas mieux ?
    Bon lundi ! Bisous

    Aimé par 1 personne

  3. manika27 15 avril 2019 à 15 h 39 min Reply

    Je ne me souviens pas vraiment de la fin mais un bon souvenir de lecture. On parle pas mal de cet auteur en ce moment avec son « né d’aucune femme » je ne l’ai pas encore lu.

    Aimé par 1 personne

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :