Cherkaoui /​ Goecke /​ Lidberg au Palais Garnier

Soirée danse à l’Opéra de Paris.

Le lieu est vraiment magique et les danseur-ses de l’Opéra de Paris formidables.

3 ballets sont présentés.

Faun de Sidi Larbi Cherkaoui. Un duo très sensuel presque animal, d’une immense fluidité. On est emporté, c’est superbe.

Dogs Sleep de Marco Goecke. 3 danseuses, 4 danseurs. Une danse très saccadée, un peu comme des robots ou un film muet des années 20. De la fumée blanche, une lumière sombre. Pas facile d’accès.

Les noces de Pontus Lidberg. 18 danseur-ses, une belle énergie, des roses pour décor, des couples se forment, se perdent, se retrouvent. Ils évoluent nombreux comme une foule en mettant des zooms particuliers. Les costumes années 70 font sourire (surtout à l’Opéra). La musique d’Igor Stravinsky est interprétée en live par les choeurs de l’Ensemble Aedes, cela ajoute encore à la beauté de l’ensemble.

Une belle soirée 🙂

Le petit plus : Dans le Grand Escalier à l’entrée du Palais Garnier on peut voir une oeuvre de Claude Lévêque pour fêter les 350 ans de l’institution et les 30 ans de l’Opéra Bastille.

Il a conçu un dispositif intitulé « Saturnales » qui nourrit la dialectique entre lumière et obscurité, propre à l’Opéra. Un univers où le rideau a pour habitude de se lever sur les illusions et dissimuler le réel derrière ses plis… L’artiste imagine un dialogue entre arts contemporain et ancien.

Le pitch de l’Opéra :

Trois visions singulières de la danse et de la scène sont réunies pour ce spectacle tout en poésie et virtuosité.
Etreinte mélancolique en hommage à Vaslav Nijinski, le duo Faun de Sidi Larbi Cherkaoui ouvre ce programme, accompagné de deux créations. Invité pour la première fois, l’Allemand Marco Goecke, dont le langage chorégraphique se distingue par l’avant-gardisme et l’inventivité, définit son travail comme « un rêve éveillé ». Le Suédois Pontus Lidberg, également cinéaste et notamment connu pour son film The Rain, interroge pour sa part le mariage et ses significations au XXIème siècle sur la musique des Noces de Stravinsky.

Tagué:, , , , ,

3 réflexions sur “Cherkaoui /​ Goecke /​ Lidberg au Palais Garnier

  1. Anneth dsr 16 février 2019 à 23 h 38 min Reply

    Très belle soirée! Effectivement le ballet de Goecke était difficile d’accès…mais pris entre deux très belles pièces 😊
    Et ce lieu est vraiment magique!
    Merci Marie Hélène!

    Aimé par 1 personne

  2. […] 16 # Jour 47 : Soirée à l’Opéra Garnier, 3 ballets, des danseurs magnifiques, un lieu […]

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :